[Goldnadel] Louvre, handicapés : la comédie de l’indignation joue à guichets fermés…

Scroll down to content

Les candidats à la présidentielle Marine Le Pen et Eric Zemmour ont été tour à tour la cible de fausses polémiques médiatiques, révélatrices de la faiblesse de leurs opposants de gauche, relève notre chroniqueur Gilles-William Goldnadel. 

Par  Gilles-William Goldnadel. VALEURS ACTUELLES. Publié le 17 janvier 2022

Eric Zemmour. Photo © SOPA Images/SIPAPartager cet article sur FacebookTwitterLinkedIn

Il n’est de jour où l’on ne constate combien la gauche aux abois continue à vouloir mordiller méchamment les mollets de la droite ferme de ses crocs élimés. Le week-end nous en a offert quelques médiocres échantillons.

Marine Le Pen décide de prononcer un discours devant la pyramide du Louvre. Un esprit candide aurait pu penser que le Louvre est un bien public. De nombreux touristes viennent immortaliser leurs déambulations avant que de les diffuser sur la Toile. Las, c’était sans compter la vigilance empressée de la conservatrice du lieu et femme lige du pouvoir qui tient son apanage du président en place.

Celle-ci menace donc la rivale du pouvoir d’un procès en règle, faute de l’autorisation idoine. Il nous tarde d’examiner celle de son Jupiter de bienfaiteur lorsque celui ci parada devant la pyramide le 7 mai, avant qu’il ne fut couronnée le 14. Il est des petites mesquineries qui ne grandissent pas les petits clercs des dieux.

Le même samedi, Éric Zemmour a le malheur de préconiser le placement d’enfants souffrant d’importants handicaps dans des écoles spécialisées. Que n’avait-il dit là ! Aussitôt le ban et l’arrière ban de la classe politique (RN compris) surjoue la comédie de l’indignation en hurlant le mot magique : Inclusion ! Inclusion ! Dame Hidalgo moins handicapée dans cette indignation que dans la réflexion parle « d’insulte pour tous les Français ».

Nous avons même trouvé quelques névrosés pour reprocher à Zemmour Éric d’avoir eu des parents qui l’avaient placé dans une école juive, donc non inclusive, ou d’autres qui le soupçonnaient de préparer aux enfants handicapés le même sort que les nazis réservaient à ceux-ci. Que des associations de parents d’handicapés aient les mêmes revendications de maisons spécialisées pour leurs enfants bien aimés compte apparemment pour rien.

Peu de temps avant, le journal Le Monde publiait un article narrant une semaine sur CNews. Le journaliste, malheureusement pour lui, ne trouvait rien de très appétissant à se mettre sous la dent. Mais le simple fait de critiquer le pouvoir en place, ou le passe vaccinal, ou de ne pas être radicalement hostile à un polémiste anciennement dans la place, lui semblait déplacé.

Bref, qu’un organe de presse privé puisse être résolument à gauche est normal, mais qu’un organe de presse privé, infiniment plus pluraliste, soit orienté vers la droite tiendrait du scandale… Comprenne qui pourra. La gauche aux abois fait feu de tous les mauvais bois.Lire les commentaires (0)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :