Ni responsable, ni responsable. Maxime Tandonnet.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Dans un livre qui vient de paraître (Le sens de notre Nation, Stock, 2022), l’ancien ministre de l’Intérieur M. Cazeneuve met lourdement en cause le maire de Nice M. Estrosi à propos de l’attentat de Nice du 14 juillet 2016. Au moment du feu d’artifice sur la promenade des Anglais, un islamiste avait foncé dans la foule au volant d’un camion provoquant un carnage : plus de 80 morts. « Au moment des attentats de Paris, il [Estrosi] avait imprudemment déclaré que, dans une ville aussi bien protégée que la sienne, jamais de tels drames n’auraient pu se produire. Attaquer frontalement l’État, mettre en cause sur-le-champ la police nationale, abaisser le préfet, salir du même coup le ministre de l’Intérieur, était donc pour lui une manière de détourner l’attention. » A vrai dire, ce qui m’a toujours sidéré dans cette affaire, c’est l’occultation des responsabilités : d’une part qu’un tel…

Voir l’article original 179 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :