Le philosophe et l’abstentionnisme. Maxime Tandonnet.

D’accord à 100%. Et j’ajoute que je suis partisan du vote obligatoire: on ne peut avoir son mot à dire si on ne participe pas au minimum par le vote à la vie de la cité . Artofus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

« Sans ambages, Michel Onfray a affirmé qu’il n’irait pas voter. Et « je ne vais pas à des élections jouées d’avance », a-t-il ajouté. « Je peux vous dire qui sera élu. Je vous parie que ce sera un candidat maastrichtien ». « Maastrichtien », une épithète qui renvoie donc au Traité de Maastricht de 1992 qui avait entre autres inauguré le processus menant à la création de l’Euro et donc à l’union monétaire de l’Union européenne. » Le raisonnement du philosophe se discute. L’abstentionnisme aux élections peut certes être le fruit d’un écœurement bien compréhensible ou d’une résignation. Mais il a aussi sa part d’incohérence: en s’abstenant, en négligeant de soutenir au moins au premier tour un candidat conforme à son opposition au traité de Maastricht (il y en a, clairement revendiqués, comme NDA), Michel Onfray contribue à la confiscation du débat par ses propres adversaires qu’il qualifie de maastrichtiens. En outre la question politique…

Voir l’article original 153 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :