Le jeu trouble des Etats-Unis, en Europe et en France

PUBLIÉ LE :21 FÉVRIER 2022. PUBLIÉ DANS LE BLOG D’IVAN RIOUFOL

Les Etats-Unis sont-ils encore un allié fiable ?

Le doute s’est installé dans mon esprit, alors même que je me reconnais pleinement solidaire du monde libre.

Je n’ai jamais caché mon admiration pour la démocratie nord-américaine et sa défense des libertés.

Néanmoins, je suis de plus en plus réfrigéré par le dogmatisme sectaire et brutal que produit, outre-Atlantique, la tyrannie du politiquement correct promue par les « progressistes » au pouvoir. Je ne reconnais plus, là-bas, l’esprit de tolérance que je trouvais exemplaire. J’écris ceci en observant le jeu trouble mené actuellement par Joe Biden dans son rapport de force recherché avec la Russie, au prétexte de l’Ukraine. Je n’ai aucune affinité avec le régime autoritaire et anti-démocratique de Vladimir Poutine. Pour autant, je comprends qu’il veuille résister à l’avancée américaine en Ukraine par le biais d’une adhésion de ce pays à l’Otan. Je me méfie des alarmes apocalyptiques de Biden. Il promettait déjà une guerre certaine, à cause de Poutine, pour mercredi dernier. Je trouve insincères les craintes occidentales, alors que le Russe me semble parler clair : il n’entend pas envahir l’Ukraine mais ne veut pas des Etats-Unis, de son gaz de schiste ni de ses « valeurs » à sa porte. Cette nuit, Emmanuel Macron a fait savoir, avant d’être démenti ce lundi matin par Poutine, qu’il avait réussi à arracher le principe d’une prochaine rencontre au sommet. Le président français entend visiblement profiter de cette crise diplomatique pour en faire, sans vergogne, un enjeu de sa propagande électorale.

Dans cette confrontation Etats-Unis-Russie, l’Union européenne fait de la figuration. Macron, promu à une présidence tournante de l’Europe, n’a pas de mandat de ses partenaires. En réalité, se révèle le profond mépris dans lequel les Etats-Unis tiennent la vieille Europe et singulièrement la France laïque. Malika Sorel-Sutter en apporte une démonstration supplémentaire dans son dernier essai (1). L’essayiste, ancienne membre du Haut Conseil à l’intégration, y rappelle notamment comment les Etats-Unis mènent « l’offensive contre le modèle républicain français ». Elle écrit : «  Les Américains cherchent à exporter leur modèle de société (…) C’est ainsi que, tout en s’achetant les bonnes grâces des populations des « banlieues françaises » en y déversant des millions de dollars, ils n’ont eu de cesse de mener des actions de lobbying auprès des élites françaises pour les amener à décomposer et fracturer le corps social, en y introduisant la discrimination positive, les politiques de la diversité. Cette lutte contre les discriminations dont, selon eux, se rendraient coupables les Français ». Les jeunes musulmans de langue française font partie des cibles privilégiées. L’auteur écrit : « Ils ont, malgré eux, subi une forme de lavage de cerveau et se sont mués en défenseurs du modèle diversitaire et communautarisé américain ». Le wokisme est le dernier avatar en date de cette offense de déconstruction. Les Etats-Unis seraient-ils devenus des faux frères ?

(1) Les dindons de la farce, Albin Michel

Je participerai, ce lundi, à L’heure des pros 2 sur CNews (20h-21h)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :