Valérie Pécresse taxe le “Grand remplacement” de “théorie du complot”

Scroll down to content

La candidate des Républicains a maintenu ses propos sur l’immigration mais refusé de jouer le jeu des « extrêmes ». 

Par  valeursactuelles.com

Publié le 22 février 2022

Valérie Pécresse. Photo ©️ Michel Euler/AP/SIPA

Partager cet article sur FacebookTwitterLinkedIn

A l’approche de l’élection présidentielle, chaque candidat y va de sa joute verbale pour exprimer ses idées et ses désaccords avec ses concurrents. Ce 22 février, Valérie Pécresse a totalement réfuté l’idée de « Grand remplacement » au micro de France Inter. « Je ne suis pas dans la théorie du complot. Je déteste cette théorie », a-t-elle-même affirmé. Pourtant le 13 février dernier, la candidate des Républicains avait utilisé ces termes lors de son premier meeting de campagne au Zénith de Paris.

A LIRE 

[Saint Clair] Forces et faiblesses d’Éric Zemmour : civilisation et « grand remplacement »

https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=Valeurs&dnt=true&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3NwYWNlX2NhcmQiOnsiYnVja2V0Ijoib2ZmIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1496030401621602307&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.valeursactuelles.com%2Fpolitique%2Fvalerie-pecresse-taxe-le-grand-remplacement-de-theorie-du-complot%2F&sessionId=e632fa8b3a02b5c39c136366df7e82b4c5ead63f&siteScreenName=Valeurs&theme=light&widgetsVersion=2582c61%3A1645036219416&width=500px

La solution à tous les problèmes ?

La pluie de critiques à son égard avec cette prise de position aurait-elle eu raison de sa conviction ? En tout cas, Valérie Pécresse a tout de même réitéré ses propositions sur le sujet. Selon elle, la France subit une « immigration incontrôlée et une intégration ratée » qui « disloque la nation ». Pour pallier ce fléau, la candidate n’a en tout cas aucun doute sur sa capacité à apporter des solutions au pays, et refuse de voir les « extrêmes » s’en emparer sous prétexte qu’ « Emmanuel Macron ne veut pas régler ces problèmes ». Revenant donc sur ces termes de « Grand remplacement » utilisés à son meeting, Valérie Pécresse a tenté d’éclaircir sa position : « Il y a une 3e voie entre Macron, Le Pen et Zemmour », a-t-elle assuré en se positionnant une fois de plus en « sauveuse ».

Lire les commentaires (5)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :