A LIRE….Guerre en Ukraine : «L’unité nationale n’est pas un blanc-seing», prévient Gérard Larcher

Scroll down to content

DOSSIER

G

Par Dinah Cohen. LE FIGARO. 1er mars 2022

À presque un mois de la présidentielle, le patron LR du Sénat alerte également sur les risques d’«omission du débat démocratique».

Gérard Larcher veut sonner l’alerte. À quelques heures du débat au Parlement consacré à la guerre en Ukraine, le président LR du Sénat, invité ce mardi sur Europe 1, prévient le gouvernement : «Bien sûr que l’unité nationale prévaut», mais celle-ci n’implique pas pour autant que l’opposition accorde «un blanc-seing» à l’exécutif. «D’ailleurs, c’est le rôle du Parlement (…) : débattre, proposer, éventuellement blâmer

https://imasdk.googleapis.com/js/core/bridge3.502.0_fr.html#goog_1608832990

0 seconds of 13 minutes, 18 secondsVolume 0%

«Nous allons débattre de la situation en Europe, du soutien à l’Ukraine, du soutien économique, du soutien humanitaire, de l’éventuel soutien en termes d’armement», a ainsi déclaré l’élu francilien. Qui précise : «C’est notre rôle et il n’est pas question de mettre la démocratie entre parenthèses pour une démocratie qui nécessite que nous soyons rassemblés.»

À presque un mois de la présidentielle, Gérard Larcher s’inquiète également du bon déroulé de la campagne. «Il faut qu’on soit attentifs. S’il n’y a pas de débat, s’il n’y a pas de bilan, de projet, imaginons le président réélu. Alors ce sera dans une forme d’omission du débat démocratique. Avec un risque d’illégitimité au cours du mandat», met-il en garde. Selon lui, les candidats peuvent «parler de la crise ukrainienne», et «tous les esprits sont dans cette guerre», mais «il nous faut aussi prévoir l’avenir du pays».

Invité sur RMC, le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau a abondé dans le sens de son collègue et réclamé des «débats télévisuels». «Il faut que les choses soient sur la table. Quand le peuple ne s’exprime pas dans les urnes, il s’exprime dans la rue. Les Français ont droit à une vraie campagne», a-t-il plaidé.


À VOIR AUSSI – Parrainages: «Je dis aux maires que c’est un droit important, il faut qu’ils utilisent ce droit!», plaide Gérard Larcher

Parrainages: «Je dis aux maires que c’est un droit important, il faut qu’ils utilisent ce droit!», plaide Gérard Larcher

https://imasdk.googleapis.com/js/core/bridge3.502.0_fr.html#goog_1608832989

0 seconds of 26 secondsVolume 0%

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :