Comparaisons sont-elles raison?Maxime Tandonnet.

Merci à Maxime Tandonnet d’avoir remis en perspective deux évènements dont l’amalgame tient à l’idéologie plus qu’au raisonnement.Artofus.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

“Je déteste faire des comparaisons avec Hitler. Mais les propos délirants de Poutine rendent cette comparaison difficile à éviter”, confiait jeudi 24 février Stephen Sestanovich, un spécialiste de la Russie en poste à l’université Columbia, à l’hebdomadaire américain The New Yorker. De même, « Nous sommes en 1938«  écrit l’excellent Nicolas Baverez. Il est couramment admis que l’histoire se répète. Nous serions donc en 1938 ou 1939. Poutine envahit l’Ukraine pour réunir les populations russophones comme l’Allemagne nazie envahissait la Tchécoslovaquie pour annexer les Sudètes de langue allemande avant de s’en prendre à la Pologne et de submerger l’Europe occidentale. Quelques différences cependant soulignent les limites du raisonnement. Hitler était au pouvoir depuis 5 ans quand il a mis en œuvre son sinistre dessein. Poutine est à la tête de la Russie depuis 20 ans. Pour lancer un programme de conquête préméditée, pourquoi avoir tant attendu? Hitler avait un projet…

Voir l’article original 227 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :