Retraite à 65 ans, réflexion sur une proposition. Maxime Tandonnet

 » La politicaillerie dans ce qu’elle a de plus sournois et de plus nocif. » On ne saurait mieux dire….Artofus.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Le président candidat Emmanuel Macron a annoncé sa proposition de retour à un âge de la retraite à 65 ans. Cette annonce est intéressante sur ce qu’elle nous dit de la politique actuelle. En soi, elle n’a pas une grande importance. Qu’elle soit annoncée ne signifie pas qu’elle sera mise en œuvre. Peu de promesses, allant dans le sens contraire de celui de la pente, sont jamais mise en œuvre – comme la promesse phare de 2017 de rétablir un « service universel » obligatoire. Et puis, tout dépend des modalités. On peut imaginer une réforme des retraites portant l’âge de départ à 65 ans, assortie de la trop célèbre « clause grand père », aux termes de laquelle son application effective n’interviendrait que dans 40 ans… Le président de la République, lors de sa « grande réforme » avortée de 2019-2020, était réticent face à l’instauration d’un âge pivot à 64 ans proposée par le…

Voir l’article original 264 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :