« On regretterait presque de ne pas être hongrois »

Scroll down to content

Dans vos commentaires cette semaine (Boulevard Voltaire)

Boulevard Voltaire 10 avril 2022I

 

2k

      

Imprimer, enregistrer en PDF ou envoyer cet article

Pas facile de faire la revue de vos commentaires de la semaine sans parler de politique française, la période de réserve présidentielle nous obligeant, comme tous les autres médias français, à ne publier aucun contenu concernant les candidats à l’élection présidentielle, à partir du vendredi 8 avril à minuit et jusqu’à dimanche à 20 heures, heure de la fermeture des bureaux de vote dans les grandes villes.

Fort heureusement, la Hongrie nous offre l’occasion de parler d’autre chose, grâce à la réélection, pour la quatrième fois consécutive, de Viktor Orbán, que vous avez largement applaudie, faisant dire à Pagés. A : « On regretterait presque de ne pas être hongrois. »

Ce n’est pas l’avis de l’Union européenne, qui a fait savoir qu’elle cessait de verser les aides économiques à la Hongrie. Sous le papier d’Arnaud Florac« Deux jours après l’élection d’Orbán, l’Union européenne veut lui couper les vivres », vos réactions ne se font pas attendre : « Cette von der Leyen me dégoûte au plus haut point. J’espère que monsieur Orbán ne se laissera pas marcher sur les pieds, par cette Europe des laboratoires pharmaceutiques et des cabinets de conseils », peste stevelumia.

Diego Valero, dans son article « Orbán, épisode V : la vengeance des élites dépitées et déconfites », a narré le ressentiment à l’égard de la Hongrie d’Orbán, des élites mondialisées de l’Union européenne. En allant dans son sens, Cœurvert explique qu’« Orban travaille pour la paix de demain. Les bureaucrates idéologues de Bruxelles nous préparent un champ de conflits. Mais même cela, ils ne sont pas capables de le comprendre, tout occupés à jouer les petits dictateurs avides de punir. » Le jugement est sévère…

Beaucoup d’entre vous, dans la même lignée, ont trouvé que ces sanctions européennes étaient d’une injustice inouïe, à l’heure où tous les peuples connaissent l’inflation à cause de la guerre en Ukraine. Et vous avez également relevé le fait que si on reproche à la Hongrie des problèmes de conflits d’intérêts, ainsi que d’éventuelles occurrences de corruption, comme l’explique Arnaud Florac dans le billet cité précédemment, les technocrates de Bruxelles ne paraissent pas les mieux placés pour faire valoir ces chefs d’accusation. Ainsi, rene Philip rappelle « que von der Leyen attaque Orban en raison “des problèmes de conflits d’intérêts, une certaine opacité dans la passation de marchés publics ainsi que d’éventuelles de corruption” ne peut que nous étonner puisque cette dame à la tête de l’UE a elle-même était “exfiltrée” de son ministère de la Défense allemand pour les mêmes raisons ». En effet, en 2020, l’opposition allemande publia un rapport accablant sur Ursula von der Leyen. Sa gestion du ministère aurait été « un échec complet », avec des procédures de contrôle des contrats de consulting qui n’étaient pas respectées et qui cachaient souvent des liens de copinage, de connivence entre hauts fonctionnaires et lobbyistes privés, comme le rapportait France Culture, le 24 juin 2020.

C’est donc un élan de solidarité qui se lève pour la Hongrie, devant ces sanctions de l’Union européenne sonnant comme une punition, pour avoir mal voté. « Grand bravo à Monsieur Orbán pour sa réélection et sa réponse aux sanctions reçues le jour même du vote » soutient Alex23 ! Pagés. A, sous l’article de Marie d’Armagnac « Triomphe électoral d’Orbán, la cause du peuple », s’exclame lui aussi : « Félicitations à Viktor Orbán et à son peuple pour leur courage, leur clairvoyance, leur fidélité et surtout leur patriotisme – puissent beaucoup de nos compatriotes s’en inspirer ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :