Le versement de l’indemnité inflation à des détenus fait polémique

Scroll down to content

PRIME INFLATION SUIVRE CE SUJET

Le versement de l'indemnité inflation à des détenus fait polémique
Matias Nieto / Getty Images

SAUVEGARDER

PARTAGER

Certains détenus retraités ou en formation professionnelle auraient perçu l’aide de l’État, qui visait à compenser la flambée des prix de l’énergie. Une aberration pour l’opposition et certains syndicats.

Par Claire Domenech

Publié le 22/03/2022 CAPITAL

Pour faire face à la flambée des prix de l’énergie, le gouvernement a instauré, en fin d’année dernière, une « indemnité inflation ». Une mesure largement de critiquée par l’opposition et plus particulièrement les candidats à l’élection présidentielle. Ainsi, sur franceinfo, lundi 21 mars, Marine Le Pen a fustigé « une mesure mise en œuvre n’importe comment ». Pour étayer son propos, la candidate du RN a dénoncé l’attribution de cette aide « à des gens qui n’avaient pas de voiture », mais également à des « détenus en prison ».

Même son de cloche sur Twitter du côté du soutien de Valérie Pécresse, Éric Ciotti. « Des détenus ont touché l’indemnité de 100€ versée par l’État aux personnes touchant moins de 2 000€/mois, pour faire face à la hausse des prix de l’énergie et des carburants. On marche sur la tête !!! », s’était-il indigné le 11 mars dernier.

https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?dnt=false&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3NwYWNlX2NhcmQiOnsiYnVja2V0Ijoib2ZmIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1502368868848836610&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.capital.fr%2Feconomie-politique%2Fle-versement-de-lindemnite-inflation-a-des-detenus-fait-polemique-1431801&sessionId=a2bfb409078565ad9496e0583458cc1d0f91d087&siteScreenName=MagazineCapital&theme=light&widgetsVersion=940dd9ee54270%3A1649359550911&width=550px

À LIRE AUSSI

Prime inflation : lancement imminent de la plateforme pour les oubliés, voici qui leur versera

Franceinfo et 20 Minutes confirment ce mardi 22 mars que des détenus ont bien touché cette indemnité, même si cela concerne qu’une minorité de prisonniers. En effet, il s’agirait de ceux actuellement en formation professionnelle. Ils étaient 15% en 2018, d’après les chiffres du ministère de la Justice. Certains détenus percevant des minima sociaux, comme les allocations d’adulte handicapé, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) ou l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI), seraient aussi concernés. La Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) confirme à 20 Minutes que certains détenus « qui sont retraités et qui remplissaient les conditions d’éligibilité de la prime l’ont forcément perçue ». En revanche, le ministère de la Justice assure qu’aucun travailleur détenu n’a bénéficié de cette indemnité.

À LIRE AUSSI

Le gouvernement prêt à dégainer une nouvelle indemnité inflation ?

La polémique avait pris de l’ampleur, le 11 mars dernier, après la publication d’un communiqué de FO pénitentiaire. Le principal syndicat de gardiens de prison pointait une mesure « choquante et scandaleuse » après avoir découvert que « certains détenus » avaient perçu « la rondelette somme de 100€ ». « Mais cette somme vient compenser quoi exactement ? Le gouvernement nous montre qu’il ne recule décidément devant rien pour assurer le confort de nos pensionnaires », s’était-il ému.

A découvrir :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :