Cohabitation ou pas? l’erreur d’analyse car c’est tout autre chose que demandent les Français. Maxime Tandonnet.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Selon le sondage BVA pour RTL et Orange, 64% des Français interrogés ne souhaitent pas qu’Emmanuel Macron obtienne une majorité à l’Assemblée.Ce qui signifie donc qu’ils sont favorables à une cohabitation.

Non! Cette vision est largement faussée. L’idée de cohabitation renvoie aux années 1986-1988, 1993-1995 et 1997-2002, à l’image d’une opposition entre le président de la République et l’Assemblée nationale. Elle a été vécue comme une anomalie au regard du fonctionnement normal des institutions c’est-à-dire la toute puissance d’un président élu au suffrage universel et dirigeant le pays de manière autocratique grâce à une Assemblée nationale soumise ou asservie à son autorité. Ce cas de figure était permis par le septennat et la non coïncidence systématique entre le mandat présidentiel de 7 ans et celui des députés, de 5 ans. La cohabitation était donc vécue comme une situation exceptionnelle à laquelle devait remédier le quinquennat, c’est-à-dire la coïncidence des mandats…

Voir l’article original 318 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :