Guerre en Ukraine : un avion russe avec des centaines de soldats à son bord abattu au début de l’invasion grâce au renseignement américain

Par Mayeul Aldebert. LE FIGARO

29 avril 2022

Écouter cet articlei

00:00/03:14

Un soldat ukrainien se repose à proximité d'un missiles anti-aérien, le 28 avril dans l'est de l'Ukraine.
Un soldat ukrainien se repose à proximité d’un missiles anti-aérien, le 28 avril dans l’est de l’Ukraine.YASUYOSHI CHIBA / AFP

La CIA a eu un rôle déterminant dans les premiers succès défensifs ukrainiens, et notamment dans le ciblage d’un avion militaire russe transportant «des centaines de soldats», rapporte NBC News.

Le partage de renseignement avec l’Ukraine «a eu un impact à la fois au niveau tactique et stratégique», a récemment affirmé une source officielle américaine à NBC News, ajoutant que de nombreuses fois, «cela a fait une différence majeure» dans le conflit. Et en particulier sans doute pour le succès défensif ukrainien de la bataille de Kiev.

À découvrirLe média américain révèle en effet que l’armée ukrainienne a pu abattre, grâce à des informations des agences de renseignement américaines, un avion de transport de troupes russe qui avait à son bord «des centaines de soldats».

À LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : quelle serait la capacité de destruction d’une arme nucléaire tactique ?

De nombreux autres renseignements ont été partagés, notamment sur les activités des troupes russes et leurs cibles. L’armée ukrainienne a pu ainsi déplacer in extremis des systèmes de défense aériens, empêchant la Russie d’acquérir l’indispensable supériorité aérienne sur les théâtres d’opérations. «L’armée russe a littéralement pilonné des zones vides, où la défense aérienne ukrainienne était installée avant d’être retirée», a indiqué un responsable américain à NBC.

Dans cette traque constante des mouvements de troupes ennemis, les Américains ont pu offrir à l’Ukraine notamment leur importante capacité satellitaire de renseignement. L’Ukraine ne dispose pas de satellites susceptibles de mener des recherches ciblées. Les États-Unis en revanche, oui. Avec plus d’une vingtaine de satellites de renseignement en orbite, l’armée américaine dispose d’une capacité à voir le sol ukrainien en surmontant les contraintes des «taux de revisite» ou d’angle mort.

Tentative d’assassinat

Les informations américaines fournies à Kiev ont sans doute joué un rôle décisif également dans l’échec des tentatives d’assassinat du président Zelensky au début de la guerre. «D’après les informations que nous avons, l’ennemi m’a désigné comme cible numéro une», déclarait Volodymyr Zelensky au deuxième jour de l’invasion russe, ajoutant que la Russie avait pour objectif de «détruire politiquement l’Ukraine en tuant son président». Moins de dix jours après, le Times révélait que le chef d’État ukrainien avait survécu, depuis le début de la guerre, à trois tentatives d’assassinat menées par des groupes tchétchènes et des mercenaires de Wagner infiltrés depuis longtemps dans la capitale à cette fin précise.

À LIRE AUSSIUkraine : comment les soldats retranchés dans l’usine Azovstal de Marioupol résistent aux Russes

La CIA consacre d’importantes ressources à la sécurité du chef d’État ukrainien et conseille en particulier son entourage «sur les meilleures façons de se déplacer, en veillant par exemple à ce qu’il ne puisse pas être localisé avec toute sa chaîne de commandement», précise un responsable à NBC.

Cette coopération des renseignements américains à l’égard d’un pays non-membre de l’Otan, inédite depuis le début de la guerre, a commencé néanmoins bien avant le 24 février. Dès la prise de la Crimée par la Russie en 2014, les services américains, et plus généralement les services occidentaux, ont commencé à fournir de nombreuses informations à l’Ukraine. Avec une montée en puissance récente. «Nous traquons tous les mouvements russes depuis un an», expliquait récemment au Figaro un officier en poste au sein de l’Otan, en saluant l’effort des alliés pour renforcer leurs capacités de renseignement et les partager «y compris avec l’Ukraine».

Tout ceci montre en réalité que l’Ukraine est un noeud géostratégique aussi important pour les USA que pour la Russie; ce qui devrait aiguiller tout le monde vers une table de négociations sérieuses plutôt que dans la spirale de guerre Est-Ouest qui finira bien par couronner une situation de cobelligérance de fait. Pas la peine d’avoir échappé à la Guerre Froide pour s’en offrir une bien plus chaude aujourd’hui !!!!

Artofus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :