…Avec la visite de Pelosi, les USA poursuivent plus avant sur la voie du conflit direct.

Scroll down to content

«L’Amérique est fermement aux côtés de l’Ukraine» déclare Nancy Pelosi

09:37 extrait d’un article de : LE FIGARO. 1er mai 2022

La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a rencontré dimanche le président ukrainien Volodymyr Zelensky au cours d’une visite surprise à Kiev. Cette visite est la première délégation officielle du Congrès à se rendre en Ukraine après l’invasion russe.

«Un soutien américain supplémentaire est en route», soulignent les parlementaires américains qui assurent qu’ils vont «transformer la forte demande de financement du président Biden en un paquet législatif».

» LIRE AUSSI – Les États-Unis mobilisent pour soutenir l’effort de guerre de l’Ukraine

Cette visite intervient une semaine après le déplacement à Kiev du chef de la diplomatie américaine Antony Blinken et du ministre américain de la Défense Lloyd Austin.Au cours de leur déplacement, les deux responsables ont annoncé le retour progressif d’une présence diplomatique américaine en Ukraine et une aide supplémentaire, directe et indirecte, de plus de 700 millions de dollars.

https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=Figaro_Inter&dnt=false&embedId=twitter-widget-1&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3NwYWNlX2NhcmQiOnsiYnVja2V0Ijoib2ZmIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1520661602780995585&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.lefigaro.fr%2Finternational%2Fdirect-guerre-en-ukraine-les-russes-veulent-augmenter-la-pression-dans-le-donbass-previent-zelensky-20220501&sessionId=84ea11bb7dd2088496de749a005628d7e1bc50cd&siteScreenName=Figaro_Inter&theme=light&widgetsVersion=c8fe9736dd6fb%3A1649830956492&width=550px

Dans un communiqué, Nancy Pelosi ajoute : «Notre délégation va maintenant poursuivre son voyage en Pologne, où nous rencontrerons le président Andrzej Duda et de hauts responsables. Nous sommes impatients de remercier nos alliés polonais pour leur dévouement et leurs efforts humanitaires. Nous transmettrons fièrement la gratitude de l’Amérique pour le travail des militaires et diplomates américains et d’autres dirigeants civils en Pologne»

Et précise : «Lorsque nous retournerons aux États-Unis, nous serons mieux informés, profondément inspirés et prêts à faire ce qui est nécessaire pour aider le peuple ukrainien alors qu’il défend la démocratie pour sa nation et pour le monde»

À VOIR AUSSI – Guerre en Ukraine: Nancy Pelosi en visite surprise à Kiev, rencontre Zelensky

Guerre en Ukraine: Nancy Pelosi en visite surprise à Kiev, rencontre Zelensky

https://imasdk.googleapis.com/js/core/bridge3.512.0_fr.html#goog_573503104

19 seconds of 46 secondsVolume 0%

00:19

00:4608:45

Obusiers, blindés, drones, munitions «non standard»… En Ukraine, de nouvelles armes pour de nouveaux combats

Les obusiers arrivent sur le front. Les dix-huit premiers «howitzer» promis par les États-Unis le 14 avril dernier ont bien été «acheminés», a assuré lundi le Pentagone. À la veille de la réunion des soutiens de l’Ukraine convoquée à Ramstein, en Allemagne, les États-Unis tenaient à démontrer qu’ils gardent le rythme. Soixante-douze autres de ces canons d’artillerie devraient suivre dans les prochaines semaines. Sept d’entre eux sont d’ailleurs sur le point d’être envoyés tandis que «dans un pays limitrophe» les soldats ukrainiens sont formés au maniement de ces équipements. Face à la Russie qui amasse ses troupes dans le Donbass, l’Ukraine se prépare avec de nouvelles armes à une nouvelle phase de la guerre.

Lire notre décryptage 

Le Royaume-Uni a fourni 120 véhicules de reconnaissance Mastiff qui permettront des patrouilles et les États-Unis 200 M113 (photo, ici aux couleurs de la Bundeswehr) MICK TSIKAS/AAPIMAGE via Reuters Connect

08:32

Le président ukrainien a rencontré Nancy Pelosi à Kiev

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré dimanche qu’il avait rencontré la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, à Kiev et a partagé une vidéo de sa visite.

«Merci aux Etats-Unis de contribuer à protéger la souveraineté et l’intégrité territoriale de notre État», a twitté le président ukrainien pour accompagner une vidéo où on le voit, flanqué de gardes armés, accueillir Mme Pelosi et une délégation du Congrès devant la présidence à Kiev et ensuite en réunion avec la délégation américaine.

«Il s’agit de récentes avancées importantes concernant le soutien militaire et financier à l’Ukraine, ainsi que la décision concernant le Lend-Lease – nous en sommes reconnaissants», a déclaré Volodymyr Zelensky dans un communiqué de la présidence ukrainienne.

» LIRE AUSSI – Washington mobilise des milliards pour l’Ukraine

« Nous vous rendons visite pour vous dire merci pour votre combat pour la liberté… Votre combat est un combat pour tous. Notre engagement est d’être là pour vous jusqu’à ce que le combat soit terminé », a déclaré Nancy Pelosi.08:26

Le porte-parole de la présidence turque a rencontré Zelensky à Kiev

Le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin, a rencontré samedi le président ukrainien Volodymyr Zelensky à Kiev, ont annoncé ses services.

Membre de l’Otan et alliée de l’Ukraine, la Turquie s’efforce depuis le début de la guerre de faciliter une médiation entre Moscou et Kiev. La teneur des discussions n’a pas été révélée. Ibrahim Kalin était accompagné du vice-ministre des Affaires étrangères, Sedat Onal.

» LIRE AUSSI – Guerre en Ukraine: la Turquie ferme le détroit du Bosphore aux navires de guerre russes

La Turquie a accueilli par deux fois des négociations directes entre les deux parties, le 10 mars au niveau ministériel à Antalya (sud) et le 29 mars à Istanbul.Le président turc Recep Tayyip Erdogan cherche désormais à organiser un sommet à Istanbul entre le président russe Vladimir Poutine et Zelensky.

Lors d’un entretien téléphonique jeudi avec son homologue russe, Erdogan «a exprimé sa volonté d’établir une paix durable dans la région dès que possible en accentuant l’élan pris durant les pourparlers d’Istanbul», selon la présidence turque.

Le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin Ozan KOSE / AFP

08:14

Macron a annoncé davantage de soutien à l’Ukraine

La France va «renforcer» l’envoi de matériel militaire à l’Ukraine ainsi que son aide humanitaire à ce pays, a annoncé samedi l’Elysée après un entretien entre le président réélu Emmanuel Macron et son homologue Volodymyr Zelensky.

» LIRE AUSSI – La guerre en Ukraine redéfinit les priorités diplomatiques d’Emmanuel Macron

Alors que le président ukrainien le remerciait pour des «envois de matériel militaire d’envergure qui contribuent à la résistance ukrainienne», le chef d’Etat français «a indiqué que cet appui continuera de se renforcer, de même que l’assistance humanitaire apportée par la France», selon un communiqué.

«La mission d’experts français contribuant au recueil de preuves pour lutter contre l’impunité et permettre le travail de la justice internationale relatif aux crimes commis dans le cadre de l’agression russe, se prolongera», a-t-il ajouté.08:06

La Russie affirme que des civils ont été tués dans des bombardements ukrainiens près de Kherson

Le ministère russe de la Défense a affirmé que des bombardements effectués par les forces ukrainiennes sur des villages de la région de Kherson avaient tué et blessé des civils, a rapporté dimanche l’agence de presse russe RIA.

» LIRE AUSSI – Guerre en Ukraine : la Russie est-elle le «meilleur fournisseur d’armes» de Kiev ?

Le ministère a déclaré que les forces ukrainiennes avaient bombardé une école, un jardin d’enfants et un cimetière dans les villages de Kyselivka et Shyroka Balka. Il n’a donné aucune information sur le nombre de personnes tuées ou blessées, ni sur la date du bombardement.07:58

Un premier groupe de civils extrait de l’aciérie Azovstal à Marioupol

Un premier groupe de civils a été extrait dans la nuit de samedi à dimanche de l’aciérie Azovstal, dernière poche de la résistance ukrainienne à Marioupol, dans l’Est. La sortie d’une vingtaine de civils des sous-terrains de cet immense complexe industriel représente une grande première, toutes les précédentes tentatives d’évacuation ayant échoué, dans cette ville portuaire du sud-est presque entièrement détruite après des semaines de siège.

Le régiment Azov, qui défend cette zone industrielle, a parlé de «vingt civils, des femmes et des enfants»«Ils ont été transférés vers un endroit convenu et nous espérons qu’ils seront évacués vers Zaporijjia, sur le territoire contrôlé par l’Ukraine», a déclaré Sviatoslav Palamar, commandant adjoint du régiment dans une vidéo sur Telegram. 

Quelques heures plus tôt, l’agence officielle russe Tass avait annoncé qu’un groupe de 25 civils, dont six enfants, avait pu sortir d’Azovstal. «Le régiment Azov continue de déblayer les décombres pour en sortir des civils. Nous espérons que ce processus va se poursuivre et que nous réussirons à évacuer tous les civils», a aussi avancé Sviatoslav Palamar.

Le président Volodymyr Zelensky l’a évoqué dans son adresse vidéo de samedi soir en disant: «Nous faisons tout pour que la mission d’évacuation de Marioupol soit menée à bien».

>> LIRE NOTRE DÉCRYPTAGE – Guerre en Ukraine : comment les 2000 soldats retranchés dans l’usine Azovstal de Marioupol résistent aux Russes07:53

Zelensky prévient que les Russes veulent «augmenter la pression dans le Donbass»

Le président ukrainien a alerté samedi sur le fait que les Russes «ont constitué des renforts dans la région de Kharkiv, essayant d’augmenter la pression dans le Donbass».

Parallèlement, un haut responsable militaire ukrainien a dit samedi soir avoir informé le chef d’état-major de l’armée américaine Mark A. Milley de «la situation difficile dans l’est de notre pays, notamment dans les régions d’Izioum et de Sieverodonetsk, où l’ennemi a concentré l’essentiel de ses efforts et ses troupes les plus préparées au combat», deux villes situées à peu près dans l’axe Kharkiv-Lougansk.

«Malgré la complexité de la situation, nous assurons la défense, maintenons les lignes de front et les positions occupées», a toutefois affirmé le général Valery Zaloujny sur la page Facebook de l’état-major militaire ukrainien.

>> Près de Mykolaïv, la guerre fait rage de part et d’autre du fleuve Boug: le récit de l’envoyé spécial du Figaro07:50

Bienvenue dans ce direct

Nous suivrons ensemble les derniers événements en Ukraine ce dimanche 1er mai. Pour retrouver les informations de la veille, rendez-vous sur notre précédent direct.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :