Racisme anti russe. Maxime Tandonnet.

Scroll down to content

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

« Ils s’appellent Anna, Arsène, Maria ou Victoria. Ils sontressortissants russes, clients de la Société Générale et de BNP Paribas, deux des « Trois vieilles », les piliers de l’industrie bancaire française. Ils ne sont nioligarques, ni proches du pouvoir russe et ils ont choisi la France, parfois depuis de nombreuses années, pour y travailler ou y étudier. Laguerre en Ukraineest ensuite passée par là: il y a deux semaines, vers la fin du mois de mars, leur quotidien est devenu particulièrement compliqué. »

L’un des pires symptômes de la crétinisation ambiante est le déchaînement de haine qui s’accentue envers les Russes. Il faut beaucoup de bêtise pour confondre la politique de Poutine et la vie quotidienne des ressortissants russes qui n’y sont évidemment pour rien quand ils n’en souffrent pas dans leur chair. Qui est assez imbécile pour imaginer que le bannissement des joueurs de tennis ou autres sportifs russes, des chef…

Voir l’article original 258 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :