Ukraine : Poutine en échec évite la surenchère

PUBLIÉ LE :9 MAI 2022PUBLIÉ DANS le blog d’Ivan Rioufol TOUS LES ARTICLES

L’Ukraine n’a pas perdu contre le géant russe. Autrement dit, l’Ukraine a gagné une première bataille. Ce lundi matin, Vladimir Poutine s’est gardé, lors de la commémoration sur la Place Rouge du 9 mai 1945 – célébrant la victoire de l’URSS contre le nazisme – de se proclamer vainqueur de son « opération spéciale ». Elle avait été lancée le 24 février contre l’Ukraine et le « nazisme ». « Nous sommes les héritiers d’une génération de vainqueurs », a-t-il déclaré dans un discours d’une dizaine de minutes. A aucun moment, il n’a cherché la surenchère en brandissant, comme il avait pu le faire naguère, la menace nucléaire ou en formalisant une « guerre » généralisée. A plusieurs reprises, l’agresseur a délimité le conflit au seul Donbass. Poutine a réitéré son accusation contre l’Otan, qui selon lui projetait une « attaque imminente » sur ce territoire, mettant en sécurité la Russie elle-même. « Les Russes ont dû répliquer, nous n’avions pas le choix », a tenté de justifier le maître du Kremlin en affirmant qu’il cherchait  à «  faire tout ce que nous pouvons pour que l’horreur d’une guerre globale ne se reproduise plus ». « Vous vous battez pour la patrie » a-t-il aussi affirmé en s’adressant aux militaires massés pour l’occasion, en leur rappelant le souvenir de «  la grande guerre patriotique » et en accusant les Etats-Unis de chercher à « détruire » «  nos valeurs millénaires ». Poutine a rappelé que « chaque soldat ou officier qui périt est une tragédie », en promettant une aide de l’Etat aux familles touchées et singulièrement aux enfants.

A ceux qui envisageaient un possible discours apocalyptique tenu par un homme ayant perdu toute mesure, cette désescalade vient corriger la déraison prêtée à Poutine. A dire vrai, il aurait pu se prévaloir de la chute de Marioupol (Donbass) et de la défaite apparente du bataillon Azov, soupçonné d’héberger la mémoire nazie de la seconde guerre mondiale. La modération de son discours laisse donc voir un réalisme déçu sur les buts de guerre annoncés précédemment. Incontestablement, la superbe résistance du peuple ukrainien a surpris les stratèges russes. Ils s’attendaient, dit-on, à voir leurs soldats accueillis en libérateurs. Ces scènes, rapportées par la propagande russe, n’ont été qu’épisodiques. L’armement massif apporté par les Etats-Unis et l’Union européenne au président Zelinsky a largement contribué à maintenir en échec l’armée russe, en tout cas dans la région de Kiev. Aujourd’hui la capitale, épargnée dans son site historique, reprend une vie presque normale. L’épouse du président américain, Jill Biden, y a fait hier une courte visite tandis que le chanteur Bono y a donné un  concert dans le métro. L’Ukraine s’est hissée au rang de nation exemplaire. Reste que Poutine n’acceptera pas un échec au Donbass. Le temps de la diplomatie semble venu.

One Reply to “Ukraine : Poutine en échec évite la surenchère”

  1. Zelinski le Hero chéri de l’Occident n’est qu’un fou dangereux qui se sert de boucliers humains depuis 76 jours ( dernier en date 1000 soldats qui s’entêtent à une résistance pitoyable dans l’usine de Mariupol et qui a livré son âme corrompue à Joe Biden . L’Europe , dont il a ensorcelé les assemblées nationales par des arguments misérables , suit comme un caniche ce simulacre de défense de «  la démocratie «  . Les États Unis eux , font , dans un contexte diplomatique et militaire égal à celui des trente dernières années , du commerce d’armes sur le dos des soldats Ukrainiens ( 33 milliard de dollars , et un aussi juteux commerce de gaz sur l’embargo du gaz Russe … le président américain qui pousse le bouchon redore une présidence calamiteuse en devenant le bourré feu d’une catastrophe alimentaire mondiale en préparation… cette guerre aurait pu être évitée .. et une fois commencée aurait pu être arrêtée en moins de 8 jours … hélas les hommes aiment la guerre et .. ses bénéfices ….et nous acceptons cette pitrerie en regardant 8 millions de personnes déplacées avec commisération.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :