Guerre en Ukraine : Henri Guaino met en garde contre la surenchère guerrière

Scroll down to content

FRONT POPULAIRE. 15 mai 2022

Guerre en Ukraine : Henri Guaino met en garde contre la surenchère guerrière

ARTICLE. Dans une tribune percutante publiée dans Le FigaroHenri Guainocraint la surenchère guerrière à laquelle on assiste. Sans excuser la Russie, il affirme que les Occidentaux, en tentant d’acculer la Russie, peuvent nous mener à l’irréparable.

Guerre en Ukraine : Henri Guaino met en garde contre la surenchère guerrière

« Nous marchons vers la guerre comme des somnambules. » En référence au titre du livre de l’historien Christopher Clark, Les Somnambules, été 1914 : comment l’Europe a marché vers la guerre, Henri Guaino, dans un texte publié dans Le Figaro, établit un parallèle entre la situation internationale actuelle et celle qui prévalait avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale.

L’ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy rappelle qu’à l’origine, « l’accord de partenariat stratégique conclu entre les États-Unis et l’Ukraine le 10 novembre 2021 (…) promettant l’entrée de l’Ukraine dans l’Otan » a représenté une menace aux yeux des Russes. Convaincue d’être la cible de cette alliance, la Russie a pris la décision d’envahir l’Ukraine fin février. Pour Henri Guaino, « c’est l’engrenage de 1914 dans toute son effrayante pureté ». Et de rappeler : « En 1914, aucun dirigeant européen n’était dément, aucun ne voulait une guerre mondiale qui ferait vingt millions de morts mais, tous ensemble, ils l’ont déclenchée. »

Le sentiment de supériorité russe

« En étendant l’Otan à tous les anciens pays de l’Est jusqu’aux pays Baltes (…) les États-Unis et l’Union européenne ont réveillé chez les Russes le sentiment d’encerclement qui a été à l’origine de tant de guerres européennes », estime-t-il dans sa tribune. Avant d’ajouter plus loin que « la stratégie qui vise à acculer la Russie n’a plus de limite ».

Vladimir Poutine n’est pas qu’un nostalgique de l’URSS, mais également un défenseur du slavophilisme, « c’est-à-dire la Russie éternelle telle qu’elle se pense avec ses mythes », pouvant s’apparenter à « un sentiment de supériorité spirituelle et morale face à l’Occident ». À l’instar du fameux discours de Soljenitsyne devant les étudiants de Harvard en 1978. « Non, je ne prendrais pas votre société comme modèle pour la transformation de la mienne », avait lancé l’écrivain russe.

Le refus du dialogue peut mener au pire

Henri Guaino regrette le temps où la France adoptait une politique internationale indépendante : « Où est la voix de la France, de ce ‘vieux pays, d’un vieux continent qui a connu les guerres, l’occupation, la barbarie’, qui le 14 février 2003 à l’ONU disait non à la guerre en Irak »Et de souligner le rôle de l’ancien président qu’il conseillait lors des tensions à la frontière russo-géorgienne : « en 2008, [la France] sauvait la Géorgie et s’opposait à l’adhésion de celle-ci et de l’Ukraine à l’Otan »D’une formule percutante, il met en garde contre l’installation du dialogue de sourds : « Faire aujourd’hui des concessions à la Russie, c’est se plier à la loi du plus fort. N’en faire aucune, c’est se plier à la loi du plus fou. » Il s’inquiète de voir « la perspective de l’adhésion à l’Otan de la Finlande, de la Suède, de la Moldavie et de la Géorgie en plus de celle de l’Ukraine ».

Jusqu’où les tensions peuvent-elles aller ? La fermeté radicale de la Russie et le discours martial de l’Occident, en particulier des États-Unis, peuvent nous conduire à l’abîme. « Ni Churchill, ni Roosevelt, n’avaient pensé qu’un jour ils ordonneraient de bombarder massivement les villes allemandes pour casser le moral de la population, ni Truman qu’il finirait en 1945 par recourir à la bombe atomique pour casser la résistance japonaise », rappelle-t-il dans son texte. Réveillons-nous avant qu’il ne soit trop tard pour éviter le pire…

Source illustration : capture YouTube Mediapart

Auteur

La Rédaction

Publié le 14 mai 2022

60 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :