Le témoignage glaçant de Paddy Pimblett, combattant de MMA présent au Stade de France: «Je n’ai jamais eu aussi peur»

Par Le Figaro. 3 juin 2022

Écouter cet articlei

00:00/03:33

Paddy Pimblett avec un fan.
Paddy Pimblett avec un fan. CARL RECINE / PANORAMIC

Etoile montante de l’UFC, la plus grande organisation d’arts martiaux mixtes (MMA), Paddy Pimblett avait fait le déplacement à Paris pour la finale de la Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid. Ce supporter invétéré des Reds, combattant émérite, livre un témoignage puissant au micro de RMC sur les graves incidents survenus à Saint-Denis.

À découvrir

«Au moins, dans une cage (de MMA), c’est du un-contre-un… Quand on est sorti du stade, il y avait des groupes de trente personnes qui couraient partout. Des grandes meutes. Certains d’entre eux avaient des armes, des machettes, des couteaux, des barres de fer, des battes…, raconte l’athlète anglais. Il fallait juste essayer de s’enfuir de cet endroit. Les gens étaient mis au sol, on leur volait leur montre et leurs affaires. Certains se sont fait arracher leur sac. Ils les agrippaient, les attiraient vers eux et coupaient la lanière pour arracher le sac et courir

https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=Le_Figaro&dnt=false&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3JlZnNyY19zZXNzaW9uIjp7ImJ1Y2tldCI6Im9mZiIsInZlcnNpb24iOm51bGx9LCJ0Zndfc2Vuc2l0aXZlX21lZGlhX2ludGVyc3RpdGlhbF8xMzk2MyI6eyJidWNrZXQiOiJpbnRlcnN0aXRpYWwiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3R3ZWV0X3Jlc3VsdF9taWdyYXRpb25fMTM5NzkiOnsiYnVja2V0IjoidHdlZXRfcmVzdWx0IiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=true&id=1532440163133136896&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.lefigaro.fr%2Fsports%2Ffootball%2Fligue-des-champions%2Fle-temoignage-glacant-de-paddy-pimblett-combattant-de-mma-present-au-stade-de-france-je-n-ai-jamais-eu-aussi-peur-20220603&sessionId=d6af6f819ba9b779a85b4c8cc82feb0b39fe0278&siteScreenName=Le_Figaro&theme=light&widgetsVersion=b45a03c79d4c1%3A1654150928467&width=550px

Venu à Paris avec son oncle et des amis, Paddy Pimblett a aussi vécu le chaos qui a précédé le coup d’envoi de la rencontre. «Avant le match, j’ai aussi vu des gens se faire arracher des tickets, des choses comme ça. Mais c’était vraiment après le match, à la sortie du stade, que c’était le pire. Entrer dans le stade était déjà compliqué. La police lançait du gaz lacrymogène sur tout le monde. Dans les petites sections que nous devions traverser pour arriver au stade, ils ont coincé et écrasé des milliers de personnes entre certains intervalles. Et quand on a demandé à des policiers ce qui se passait, ils nous ont rigolé au nez. Comme je l’ai dit, je n’ai jamais eu aussi peur pour ma sécurité et celle des personnes autour de moi que quand je suis sorti de ce stade samedi soir.»

À VOIR AUSSI – Les coulisses du sacre du Real Madrid en Ligue des champions

https://embed.dugout.com/v2/?p=eyJrZXkiOiJ4ZkEydlpuQyIsInAiOiJsZWZpZ2FybyIsInBsIjoiIn0=

«Il n’y avait plus de lois»

«Il y avait des gens qui couraient partout avec des machettes !, poursuit-il. Je le répète depuis quelques jours: la seule chose à laquelle je peux comparer ça, c’est le film American Nightmare. Vous avez vu ce film? Celui où on a le droit de tout faire pendant douze heures? Ça ressemblait à ça. C’était mon impression. Il n’y avait plus de lois, vous pouviez faire ce que vous vouliez.»https://www.instagram.com/p/CeMUZCVuDuK/embed/?cr=1&v=14&wp=1232&rd=https%3A%2F%2Fwww.lefigaro.fr&rp=%2Fsports%2Ffootball%2Fligue-des-champions%2Fle-temoignage-glacant-de-paddy-pimblett-combattant-de-mma-present-au-stade-de-france-je-n-ai-jamais-eu-aussi-peur-20220603#%7B%22ci%22%3A0%2C%22os%22%3A443%2C%22ls%22%3A414.00000000000006%2C%22le%22%3A437%7D

Comme tous les supporters de Liverpool, le combattant de MMA réfute la version de Gérald Darmanin évoquant la présence de plusieurs dizaines de milliers de supporters sans billet. «Cet homme devrait démissionner de son poste car il est dégoûtant et méprisable, souffle-t-il. C’est tellement facile d’utiliser les fans de Liverpool comme boucs émissaires… Quand je suis arrivé avec mon ticket, que j’avais eu directement du club de Liverpool, le stadier a tenté de me dire que mon ticket était faux! Il a utilisé le stylet pour le scanner et m’a dit que c’était un faux. J’ai réagi en lui disant que c’était n’importe quoi car je l’avais obtenu par le club. Il m’a répondu ‘Oh, oui, ok…’ et il me l’a redonné. Je pense que c’est arrivé à plusieurs autres personnes: ils ont eu peur, n’ont pas réagi, le stadier a gardé leur ticket et un autre l’a revendu à quelqu’un.»

À LIRE AUSSIChaos au Stade de France : la presse britannique étrille les «mensonges» de Gérald Darmanin

Le natif de Liverpool, 27 ans, n’est pas près de remettre les pieds dans la capitale française. «Je ne retournerai jamais plus dans ce stade. Jamais, annonce-t-il. Je me dis même que je n’irai pas à Paris avec ma compagne. Ils disent que c’est une ville romantique mais après ça, après ce que j’ai vécu, je n’y viendrai pas avec elle. Ou alors juste un ou deux jours en restant au centre de la ville, juste le temps d’aller voir la Tour Eiffel et le Louvre.»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :