À Marseille, aller voter sous contrôle des dealers

Scroll down to content

Dans certains quartiers de la cité phocéenne, pour aller voter, les riverains doivent montrer patte blanche face au barrage des trafiquants de drogue.

La cite de la Savine, dans le 15e arrondissement de Marseille.

Par Pierre Bergerac. LE POINT

Publié le 19/06/2022

-« Tu vas où ? » Le gamin qui pose cette question à l’automobiliste à qui il vient de faire signe de stopper, ce dimanche matin à l’entrée de la cité La Savine (15e arrondissement), n’a qu’une quinzaine d’années. C’est un « chouf », un guetteur. Son ton, à peine suspicieux, n’est pas agressif. Car d’une certaine manière, c’est un « commercial », son rôle est de diriger les gens qui viennent acheter de la drogue vers les « charbonneurs », lesquels vont organiser la transaction. Et il ne doit donc pas effrayer la « clientèle ».

Mais son rôle est aussi d’arrêter, systématiquement, toutes les voitures qui passent par là. Afin de donner l’alerte si les forces de l’ordre débarquent. Il n’a qu’à appuyer sur le bouton du talkie-walkie qu’il tient à la main. C’est plus rapide qu’un portable pour donner l’alerte. Il n’a qu’à crier le fameux mot « ara », qui signifie que la police arrive dans la place. À ce moment-là, la drogue est précieusement cachée, les « choufs » et les « charbonneurs » se dispersant comme des moineaux.

https://24882c80ddf5948bd236ed21c6b79a97.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html

– « Je vais à l’école primaire, voir comment se passent les élections », répond l’automobiliste.

Une « autorisation » de circuler

– « C’est bon, tu peux passer », lance alors le « chouf ». Muni de cette « autorisation », intolérable en République, le conducteur peut alors contourner les barrières de chantier et les pierres déposées sur une moitié de la chaussée afin d’obliger les voitures (en particulier celles de la police) à ralentir avant d’entrer dans la cité.

https://24882c80ddf5948bd236ed21c6b79a97.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html

Je viens voter parce que mon gendre m’accompagne, mais toute seule, j’aurais trop peur.

Une unique route permet d’accéder à La Savine, située au sommet d’un promontoire rocheux. À vrai dire, une seconde voie avait été percée par les pouvoirs publics dans le cadre d’une interminable réhabilitation (les ouvriers ont refusé de travailler pendant de longs mois après des échanges de coups de feu dans la cité). Mais le réseau en a interdit l’accès avec une barrière de fortune. Pour empêcher la police de venir dans la cité des deux côtés à la fois.

À LIRE AUSSICinéma – Une polémique « BAC Nord » ?

https://24882c80ddf5948bd236ed21c6b79a97.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html

« Ce genre de points de contrôle, qu’on retrouve dans plusieurs cités de Marseille, ont fait leur apparition il y a au moins cinq ans, indique un travailleur social du quartier requérant l’anonymat, et les pouvoirs publics ne font pas grand-chose pour y remédier », ajoute-t-il.

Cette présence des dealers, la peur qu’elle peut susciter chez des électeurs qui n’ont rien à voir avec la drogue incite-t-elle à l’abstention ? Peut-être en partie : « Je viens voter parce que mon gendre m’accompagne, mais toute seule, j’aurais trop peur », indique Pascaline, une mamie aux cheveux blancs.

Bien sûr, il ne faut pas réduire La Savine aux seuls trafiquants de drogue. Des associations magnifiques y travaillent et tentent d’empêcher les minots de tomber dans le piège des réseaux (un « chouf », à 14 ans, peut gagner 100 € par jour). N’empêche. Ils sont là, imposent leur loi aux habitants de la cité HLM, qui vivent sans cesse dans la crainte de coups de feu. Au retour, notre « chouf » est toujours à son poste. Il fait un petit signe de la main au passage de la voiture : « Bonne continuation »…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :