Ce 22 juin Jupiter a prononcé une allocution en apesanteur

Scroll down to content

8

ACTIONS

8

D’un quinquennat à l’autre, Jupiter se renouvelle, il vient de prononcer une allocution…en apesanteur totale. Une fois que l’on a fait la part de la mise en scène d’un nouveau style – le président qui dialogue – il n’a été question ni de la dette abyssale, ni de l’inflation, ni de la guerre d’Ukraine. En fait, Emmanuel Macron a cherché à gagner du temps, à repousser l’inéluctable crise politique qui vient, et dans laquelle il espère pouvoir se servir du mondialisme occidental comme d’un levier pour rester au pouvoir

Je voudrais commencer par remercier tous les Français qui se sont abstenus ou ont voté contre la République en marche! Cela semble avoir coupé le sifflet, au moins provisoirement, à notre président réélu mais sans majorité. Moins de dix minutes de discours! Si seulement les mois ou les années qui restent à Jupiter au pouvoir pouvaient être faites de “dis-courts” comme ce soir! Quel soulagement! 

En fait, le soulagement ne dure pas longtemps car l’état d’esprit du président réélu est terrifiant. On est encore et toujours dans le déni de réalité.  

Si nous avons bien entendu la même allocution, il a été question de la volonté de changement du peuple français, de constitution d’une coalition, de dialogue, de responsabilité, de ne plus s’endetter, d’innover, de réforme de l’école…..

Mais avez-vous entendu parler de l’inflation?  De la remontée des taux d’intérêt? Du coût de l’énergie?

L’Ukraine a été mentionnée comme potentiel nouveau membre de l’Union Européenne mais rien sur le cataclysme géopolitique et économique qui est en train de marginaliser la France et ses voisins qui ont préféré s’aligner sur les Etats-Unis plutôt que de préserver les intérêts d’une “Europe européenne”, selon la belle expression du Général de Gaulle. Et puis, au passage, une question: les Français ont-ils leur mot à dire sur l’entrée de l’Ukraine dans l’UE?  

Emmanuel Macron a confirmé qu’une crise politique est inéluctable

Il suffit de parcourir les grands titres de la presse internationale pour constater que Jupiter est tombé de son piédestal. Et son ton doucereux, ce 22 jui, était une tentative maladroite de s’adapter à l’imprévu. 

Mais cela ne présage rien de bon. 

Emmanuel Macron ne peut même plus sauver les apparences. Mis en difficulté sur la scène politique nationale, il lui faudra, d’autant plus, aller chercher les raisons et les moyens de tenir dans le réseau mondialiste occidental. 

Attendons-nous donc à des manipulations et des raidissements. Il sera tellement facile d’amener Les Républicains à coopérer au nom de l’Union Européenne ou de la lutte contre les pandémies. Et de faire basculer une partie de NUPES de son côté au nom de la transition énergétique rendue d’autant plus nécessaire que le méchant Monsieur Poutine etc….

Une crise politique est inéluctable. Et Macron aura pour lui, une fois de plus, les leviers de la gouvernance globale pour pressurer un peu plus le peuple français.

Raison de plus pour construire, partout où nous sommes, les réseaux de la liberté.   

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :