9 mois du « procès du siècle » pour rien !

Scroll down to content

28 juin 2022 Patrick JARDIN. TEMOIGNAGE Riposte Laïque

 Vues: 105

Ce sera le titre de mon prochain livre mais c’est aussi ce qui s’est passé durant les 9 mois que l’on vient de vivre et que certains avaient pompeusement appelé « le procès du siècle », et que moi j’appelle beaucoup moins pompeusement « la mascarade du siècle ». Comme d’habitude M. Duperron, président de cette association bien-pensante qu’est « 13/11/2015 » se réjouit de la tenue de ce procès et fait remarquer la qualité des plaidoiries. Décidément, nous ne sommes d’accord sur rien. S’il ne m’appartient pas de juger la qualité des plaidoiries, n’étant pas juriste, et donc pas qualifié pour le faire, à l’inverse de M. Duperron, j’ai trouvé que ces avocats, dans leur grande majorité, en voulant rendre au public leur clients plus humains (encore qu’on puisse se poser la question sur l’humanisme de gens coupables d’attentats ayant tué 131 victimes et blessé 485 autres dont certains à vie), et ce sans se préoccuper de ce que pouvait ressentir les victimes qui les écoutaient : aucune humanité dans leurs paroles et aucune empathie. Leur seul but étant de faire condamner leur client le moins possible, sans aucun respect pour les victimes de leurs clients !

Donc tout le monde est content de ce procès : M. Duperron, président de 13/11/2015, M. Dénouveaux, président de LIFE FOR PARIS, le pathétique Georges Salines, qui a commis la pire des traîtrises en écrivant un bouquin (très mauvais d’ailleurs) avec le père de l’assassin de sa fille, tous les veaux prêts à se satisfaire de la soupe qu’on a décidé de leur servir, le président Périès, qui a réussi à voler aux victimes leur procès en prenant soin de protéger les assassins politiques. Ces mêmes politiques responsables de ces assassinats ne sont pas inquiétés. Le parquet qui, lui aussi, en évitant de recevoir les politiques, évite un esclandre et un mouvement dans les banlieues. A priori la majorité des victimes ne se plaignent pas non plus, certains concluent même « il faut savoir tourner la page » !

Je dois donc être la seule victime qui refuse de me ranger à côté de tous ces bien-pensants et « à tourner la page », comme ils disent. C’est pourquoi je vais continuer le combat pour que, pour une fois, les politiques PAIENT ET PAIENT TRÈS CHER ! Je ne me contenterai pas de la phrase idiote de François Hollande qui, après avoir avoué lui-même « qu’il savait mais n’avait rien fait », a déclaré : « ce serait à refaire, je referais la même chose ». C’est-à-dire qu’il ne referait RIEN puisque lui-même l’a avoué ! (il faut en tenir une sacré couche pour faire ce genre de déclaration quand on sait qu’à cause de son inaction, on a eu à déplorer 131 morts et 485 blessés dont 99 graves). Ce qui est impressionnant, c’est que, vis-à-vis des victimes et même du peuple, c’est passé crème, alors que je considère que c’est un manque de respect pour toutes les victimes !

Je sais que comme d’habitude, le combat sera impossible car truqué et que c’est David contre Goliath. Mais tant pis, pour ma fille et pour les autres victimes, IL FAUT QUE JE LE LIVRE ! Je sais que ces gens sont inattaquables. D’autres, dans l’affaire du sang contaminé, y ont laissé des plumes, mais je ne dormirai pas bien tant que je ne l’aurai pas livré. Et puis même si le président du Conseil Constitutionnel en est sorti indemne, son image a été sérieusement écornée. Moi, si je peux montrer au peuple français quel genre de pourriture ils ont élus, ce sera déjà très bien ! 

Je trouve qu’avec ce procès, le président Périès est passé, volontairement ou pas, c’est une question que je me pose, complètement à côté de son sujet. Ce procès, finalement, ne nous a pas appris grand-chose. Je pense que lui n’en sortira pas – et de loin – grandi, même s’il a le sentiment d’avoir bien rempli sa tâche. Il a en tous cas conduit ce procès comme je pense qu’on le lui a demandé, afin de ménager certaines personnes, en particulier les politiques qui n’ont pas été entendus. Il nous a été interdit de leur poser les bonnes questions, on lui a aussi sûrement demandé de ne pas être trop sévère et réprobateur  avec les islamistes dans le box (quand on voit la différence de ton employé avec ces islamistes et moi ou Patrick Deknuidt, dont le fils a été éventré et émasculé, on peut se demander si parfois on ne devrait pas être de l’autre côté de la barre !). Ils avaient manifestement peur de déclencher une éventuelle guerre civile dans les banlieues où les thèses islamistes circulent à foison, comme on a pu le voir dans le fameux reportage sur Roubaix, sur la 5. Quant aux victimes, comme d’habitude, TOUT LE MONDE S’EN FOUT ! Comme disait Coluche : « circulez y a rien à voir » !

Et il faudrait que nous nous contentions de ça ? C’est mal me connaître, car si beaucoup vont se contenter de cela, rassurez-vous, c’est loin d’être mon cas. Je n’ai pas du tout l’intention d’en rester là. Il faudra que les incompétents qui nous dirigent ayant commis des fautes paient et c’est désormais ce à quoi je vais m’attacher. J’étais seul, nous sommes maintenant 3 puisque 2 officiers de gendarmerie, désormais, viennent également m’épauler par leur témoignage. D’autres sans nul doute vont suivre, et je ne doute pas un seul instant qu’un jour la vérité éclatera au grand jour.

Et ce jour-là, seulement ce jour-là, je pourrai arrêter le combat !

Patrick Jardin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :