Mon article paru dans le Figaro du 1er juillet contre l’idée d’un ralliement de la droite à la majorité présidentielle. Maxime Tandonnet.

Scroll down to content

On s’apprêterait à nous faire sur le plan intérieur le même coup qu’avec le référendum sur l’Europe ????????? Artofus.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

La «droite classique» se déchire sur la question de son éventuel ralliement à la majorité présidentielle qui permettrait au chef de l’Etat de retrouver sa majorité absolue perdue à l’issue des législatives. «Si l’on s’en tient aux évidences, oui le président de la République est de droite» pouvait-on entendre sur France Inter le 19 novembre 2021. Ce point de vue, communément répandu, justifierait en soi un tel ralliement. Qu’en est-il en réalité?

Sur le plan de la posture, les références de droite ne manquent pas. L’image qu’Emmanuel Macron s’est donnée d’un «chef de guerre», d’une autorité verticale ou jupitérienne, lui ont valu d’être plus souvent comparé à Bonaparte qu’à Léon Blum. Dans un pays profondément traumatisé par la vague d’attentats islamistes, la crise des Gilets Jaunes et l’épidémie de covid 19, cette image martiale (nonobstant quelques apparitions plus enjouées) rassure ou séduit une partie de l’opinion conservatrice.

Mais…

Voir l’article original 752 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :