Italie : plus de 2 000 mineurs tunisiens sont arrivés clandestinement depuis janvier

Scroll down to content

Depuis le mois de janvier dernier, ils sont plus de 2 000 mineurs tunisiens à avoir réussi la traversée clandestine de la Méditerranée pour atteindre les côtes italiennes. 

Par  valeursactuelles.com

Publié le 25 août 2022

Image d’illustration. Photo © Javier Fergo/AP/SIPA

Partager cet article sur FacebookTwitterLinkedIn

Un phénomène qui ne décroît pas. Depuis le mois de janvier dernier, ce sont plus de 2 000 mineurs de nationalité tunisienne qui ont réussi la traversée clandestine de la Méditerranée pour atteindre les côtes italiennes, rapporte Le Figaro. Ces chiffres sont le fruit d’une étude réalisée par le Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES) publiée mercredi 24 août. Cette ONG, spécialisée dans les dossiers de l’immigration clandestine, ne donne toutefois pas plus de détails sur l’âge de ces mineurs. Au total, 10 139 Tunisiens, dont 498 femmes, ont pu atteindre les côtes italiennes depuis le début de l’année 2022, indique le FTDS dans un communiqué.

A LIRE 

Le nombre de migrants débarquant en Italie a presque doublé en un an

L’Eldorado Europe

Ces migrants tentent leur chance pour « trouver une vie meilleure en Europe », explique le FTDS. En effet, la Tunisie connaît depuis un certain temps de graves problèmes économiques et sociaux, couplés à un chômage de masse endémique. Le désespoir, la détérioration des services publics, l’épuisement d’un quotidien dans un pays où l’avenir reste ambigu « rendent le danger de la mer secondaire pour ces migrants qui rêvent d’une vie meilleure pour eux et pour leurs enfants », a estimé le FTDES. Cette ONG a aussi condamné « les politiques inhumaines de l’Union européenne qui restreignent la liberté de mouvement ». Certaines côtes italiennes ne se trouvant parfois qu’à 200 kilomètres de celles de la Tunisie, la péninsule reste donc le point de passage le plus prisé par cette immigration en provenance du Maghreb ou d’Afrique subsaharienne. Au printemps et en été, à la faveur d’une météo plus clémente, les tentatives d’émigration clandestine depuis la Tunisie et la Libye vers l’Europe tendent à augmenter. Selon l’agence européenne Frontex, la route de Méditerranée centrale a été empruntée par plus de 42 500 migrants entre janvier et juillet, 44 % de plus que sur les sept premiers mois de 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :