Ukraine : pour les Etats-Unis, il est trop tôt pour juger la contre-offensive de Kiev

Scroll down to content

L’armée ukrainienne a désormais repris près de 6000 km2 de territoire contrôlé par les forces russes lors de sa contre-offensive lancée début septembre, a affirmé lundi Volodymyr Zelensky.

L'armée ukrainienne avait d'abord annoncé une contre-offensive dans le sud, avant de réaliser au cours de la semaine écoulée une avancée éclair dans la région de Kharkiv, dans le nord-est.

L’armée ukrainienne avait d’abord annoncé une contre-offensive dans le sud, avant de réaliser au cours de la semaine écoulée une avancée éclair dans la région de Kharkiv, dans le nord-est.

afp.com/Anatolii Stepanov

Par LEXPRESS.fr avec AFP

Publié le 13/09/2022

Partager cet article

La semaine de La 
Loupe

Chaque semaine, recevez la newsletter du podcast La LoupeJe m’inscris

L’Ukraine a annoncé lundi 12 septembre de nouveaux succès militaires, disant avoir atteint la frontière russe et repris l’équivalent de sept fois la superficie de Kiev en un mois à l’armée russe, qui a répliqué en bombardant certaines zones reconquises. L’armée ukrainienne avait d’abord annoncé une contre-offensive dans le sud, avant de réaliser au cours de la semaine écoulée une avancée éclair dans la région de Kharkiv, dans le nord-est. Les Etats-Unis sont toutefois prudents.  

Antony Blinken juge qu’il est « trop tôt » pour juger la contre-offensive ukrainienne

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a estimé lundi qu’il était « trop tôt » pour anticiper le résultat de la contre-offensive de l’armée ukrainienne dans le nord-est de l’Ukraine face aux forces russes. « Nous sommes dans les premiers jours (de la contre-offensive) donc je pense qu’il ne serait pas bien de prédire exactement où tout cela va nous conduire », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse à Mexico. 

LIRE AUSSI >> Militaire, humanitaire, économique… L’aide colossale des Etats-Unis à l’Ukraine

« Les Russes maintiennent des forces très significatives en Ukraine, ainsi que des équipements et des munitions », a observé le secrétaire d’Etat, en voyage-éclair à Mexico pour un « dialogue économique américano-mexicain » de haut niveau. « Mais clairement nous avons des progrès significatifs de la part des Ukrainiens particulièrement dans le nord-est », a souligné l’émissaire de Joe Biden qui se trouvait la semaine dernière à Kiev. 

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Télécharger l’app

« C’est le résultat du soutien que nous avons fourni mais d’abord et avant tout c’est le résultat de l’extraordinaire courage et résilience des forces armées ukrainiennes et du peuple ukrainien », a-t-il ajouté. « Les Ukrainiens se battent pour leur patrie et pour leur avenir, pas les Russes. » 

L’armée ukrainienne a repris près de 6000 km2 aux Russes selon Volodymyr Zelensky

L’armée ukrainienne a désormais repris près de 6000 km2 de territoire contrôlé par les forces russes lors de sa contre-offensive lancée début septembre, a affirmé lundi 12 septembre le président Volodymyr Zelensky. « Depuis le début du mois de septembre, nos soldats ont déjà libéré 6000 km2 de territoire ukrainien dans l’Est et le Sud, et nous continuons d’avancer », a déclaré Volodymyr Zelensky dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. Dimanche 11 septembre, Kiev disait avoir repris plus de 3000 km2. 

Le président ukrainien a remercié séparément trois unités militaires, dont il a loué la « bravoure » dans cette opération qui a abouti, s’ils sont consolidés, aux plus importants gains territoriaux pour l’Ukraine depuis le retrait des forces russes de la banlieue de Kiev fin mars. 

Les séparatistes prorusses reconnaissent une « situation difficile » dans l’est de l’Ukraine

L’un des principaux dirigeants des séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine, Denis Pouchiline, a reconnu lundi une situation « difficile » sur le front face à la contre-offensive ukrainienne, tout en assurant que les forces russes « tiennent bon ». « La situation reste difficile. L’adversaire tente d’endommager les infrastructures critiques et civiles », a déclaré à la chaîne de télévision russe Rossiya 24 Denis Pouchiline, évoquant des « bombardements massifs ». 

LIRE AUSSI >> Général Mick Ryan : « Beaucoup de soldats russes ne comprennent pas ce qu’ils font en Ukraine »

Ce responsable, qui est à la tête de la « république » unilatéralement proclamée par les séparatistes à Donetsk, a notamment fait état d’assauts ukrainiens sur la ville de Lyman, dans l’est. Selon lui, les forces russes et prorusses « tiennent bon » et la situation, bien que « difficile », demeure « sous contrôle ». Il a également assuré qu’elles « avançaient dans certaines zones », sans les nommer. 

Lundi, les forces russes ont affirmé avoir bombardé des zones récupérées par l’Ukraine non loin de Kharkiv, dans les secteurs de Koupiansk et d’Izioum. 

https://embed.acast.com/1d0e62b5-9dc8-4f78-92b9-219c240e56a2/6315c9cf48ad61001285cc2b

Zaporijia : l’AIEA voit des signes positifs pour la zone de sécurité

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), en consultations avec Kiev et Moscou pour l’établissement d’une zone de sécurité autour de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijia, a fait état lundi de signaux positifs. 

LIRE AUSSI >> Ukraine : les cinq erreurs géopolitiques de Poutine

« J’ai vu des signes montrant qu’ils sont intéressés par un tel accord », a déclaré le directeur général Rafael Grossi lors d’une conférence de presse à Vienne, au premier jour du Conseil des gouverneurs de l’instance onusienne. « Nous discutons des différentes caractéristiques techniques », comme le périmètre de cette zone ou le travail des deux experts de l’AIEA présents sur place. « Et ce que j’observe, c’est que les deux parties coopèrent avec nous et posent des questions, beaucoup de questions », a poursuivi Rafael Grossi. 

Le porte-parole de la diplomatie ukrainienne, Oleg Nikolenko, a de son côté une nouvelle fois plaidé sur Twitter pour la « dé-occupation, la démilitarisation et le retour sous contrôle ukrainien » de la centrale. « Tous les efforts de l’AIEA doivent se concentrer sur la réalisation de cet objectif », a-t-il ajouté. 

Des corps de civils retrouvés avec des « traces de torture » dans un village libéré

Quatre corps de civils tués ont été retrouvés avec des « traces de torture » dans le village de Zaliznytchné, dans la région de Kharkiv, récemment repris par Kiev aux forces russes, a annoncé lundi le Parquet ukrainien. Selon lui, les quatre cadavres ont été trouvés dimanche et « portaient des traces de torture ». « Trois d’entre eux ont été enterrés sur le territoire de propriétés familiales, un autre a été enterré sur le territoire de l’usine d’asphalte en face de la gare ferroviaire », a-t-il précisé sur Facebook. 

« Selon la version préliminaire de l’enquête, les victimes ont été tuées par les militaires russes pendant l’occupation du village », a poursuivi le Parquet ukrainien. Selon lui, ce sont les habitants qui « se sont adressés aux forces de l’ordre et ont signalé que des militaires russes avaient tué leurs concitoyens » après le passage de ce village sous contrôle ukrainien la semaine dernière. 

LIRE AUSSI >> « Des gains significatifs » : l’armée ukrainienne peut-elle prendre le dessus sur les Russes ?

L’ONG Amnesty International a de son côté appelé lundi les autorités ukrainiennes à « donner la priorité à la collecte de preuves » des crimes de guerre présumés dans les territoires récemment repris aux forces russes. « La collecte de telles preuves est extrêmement gourmande en ressources, et nous appelons donc la communauté internationale à fournir des ressources qui soutiendront les efforts de l’Ukraine », a plaidé l’organisation dans un communiqué. 

Sur le même sujet

Les forces russes ont été accusées de multiples exactions lors de leur occupation de la banlieue de Kiev, notamment à Boutcha, d’où elles se sont retirées fin mars. Moscou a de son côté nié tout crime et assuré qu’il s’agit de falsifications. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :