Lutte contre les crèches : le Jurassic Park des laïcards 

Scroll down to content

Marc Eynaud 25 décembre 2022.

BOULEVARD VOLTAIRE

Imprimer, enregistrer en PDF ou envoyer cet article

« « Ravi » de recevoir L’Ocean Santons dans la crèche de Beaucaire, port le plus proche, sur décision du conseil d’administration de notre CCAS. Face au sort de ces santons, et notamment de cette femme et de son enfant à naître, nous devons démontrer le refus de l’indifférence. » Par ce tweet plein d’humour mettant en scène une crèche dans laquelle la Sainte Famille fuirait à bord d’un bateau, le maire RN de Beaucaire Julien Sanchez marque une nouvelle étape pour l’imbroglio judiciaire dans lequel est plongé la mairie de cette commune du Gard. Ici comme à Béziers ou à Perpignan, la Justice est saisie pour ôter des yeux de Marianne cette crèche qu’on ne saurait voir. Derrière ces procès, derrière ces affaires qui n’en sont pas, ou du moins ne devraient pas, se tiennent en embuscade les quelques militants de deux associations bien connues.

https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=marceynaud2fay&dnt=false&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfdGltZWxpbmVfbGlzdCI6eyJidWNrZXQiOlsibGlua3RyLmVlIiwidHIuZWUiLCJ0ZXJyYS5jb20uYnIiLCJ3d3cubGlua3RyLmVlIiwid3d3LnRyLmVlIiwid3d3LnRlcnJhLmNvbS5iciJdLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdGltZWxpbmVfMTIwMzQiOnsiYnVja2V0IjoidHJlYXRtZW50IiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH0sInRmd190d2VldF9lZGl0X2JhY2tlbmQiOnsiYnVja2V0Ijoib24iLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3JlZnNyY19zZXNzaW9uIjp7ImJ1Y2tldCI6Im9uIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH0sInRmd19zaG93X2J1c2luZXNzX3ZlcmlmaWVkX2JhZGdlIjp7ImJ1Y2tldCI6Im9uIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH0sInRmd19jaGluX3BpbGxzXzE0NzQxIjp7ImJ1Y2tldCI6ImNvbG9yX2ljb25zIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH0sInRmd190d2VldF9yZXN1bHRfbWlncmF0aW9uXzEzOTc5Ijp7ImJ1Y2tldCI6InR3ZWV0X3Jlc3VsdCIsInZlcnNpb24iOm51bGx9LCJ0ZndfbWl4ZWRfbWVkaWFfMTU4OTciOnsiYnVja2V0IjoidHJlYXRtZW50IiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH0sInRmd19zZW5zaXRpdmVfbWVkaWFfaW50ZXJzdGl0aWFsXzEzOTYzIjp7ImJ1Y2tldCI6ImludGVyc3RpdGlhbCIsInZlcnNpb24iOm51bGx9LCJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2R1cGxpY2F0ZV9zY3JpYmVzX3RvX3NldHRpbmdzIjp7ImJ1Y2tldCI6Im9uIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH0sInRmd192aWRlb19obHNfZHluYW1pY19tYW5pZmVzdHNfMTUwODIiOnsiYnVja2V0IjoidHJ1ZV9iaXRyYXRlIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH0sInRmd19zaG93X2JsdWVfdmVyaWZpZWRfYmFkZ2UiOnsiYnVja2V0Ijoib24iLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3Nob3dfZ292X3ZlcmlmaWVkX2JhZGdlIjp7ImJ1Y2tldCI6Im9uIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH0sInRmd19zaG93X2J1c2luZXNzX2FmZmlsaWF0ZV9iYWRnZSI6eyJidWNrZXQiOiJvbiIsInZlcnNpb24iOm51bGx9LCJ0ZndfdHdlZXRfZWRpdF9mcm9udGVuZCI6eyJidWNrZXQiOiJvbiIsInZlcnNpb24iOm51bGx9fQ%3D%3D&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1606254776710201345&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.bvoltaire.fr%2Flutte-contre-les-creches-le-jurassic-park-des-laicards%2F&sessionId=f72b8856fa2fbd65cc63e9452eb18dbfc89ec252&siteScreenName=bvoltaire&theme=light&widgetsVersion=a3525f077c700%3A1667415560940&width=550px

Plus de cent ans et il leur reste quelques dents. Si les antiques institutions que sont la Ligue des droits de l’homme et la Libre Pensée ne sont plus que l’ombre d’elles-mêmes, elles ont gardé quelque activité principalement dans les tribunaux.

Une précision, tout d’abord : selon le Conseil d’État, l’installation d’une crèche est légale dans les lieux publics, autre qu’une mairie, « sauf si elle constitue un acte de prosélytisme ou de revendication d’une opinion religieuse », précise le Conseil d’État. On laissera au béotien le soin d’analyser si une crèche peut ne pas être, par essence, la revendication d’une opinion religieuse, dans la mesure où elle représente la naissance de Jésus-Christ. On laissera au juriste amateur le soin de mettre en opposition l’aspect religieux et l’aspect culturel, artistique ou festif. Et quand ce n’est pas une crèche, ce sont des calvaires ou des statues. Ainsi, la Libre Pensée avait saisi la Justice pour contraindre, le 18 novembre 2020, à démonter dans les trois mois un calvaire situé sur le domaine public, à Plorec-sur-Arguenon.

Qui se cache derrière la LDH ?

Fondée en 1898, la Ligue des droits de l’homme a pour mission originelle d’« observer, défendre et promulguer les droits de l’homme au sein de la République française dans toutes les sphères de la vie publique ». Dans les faits, la Ligue des droits de l’homme qui attaque la mairie de Perpignan pour sa crèche revendique un peu plus de 8.000 adhérents en 2021. Les dons représentent 234.000 euros pour 556.000 euros de subventions. Si on enlève les démarches juridiques pour abattre les calvaires et enlever les crèches de l’espace public, on peut considérer que l’autre mission de cette association reste la protection du « droit des étrangers ». Dans les faits, ces dernières années, la LDH a fait parler d’elle pour avoir soutenu Tariq Ramadan puis tenu meeting avec lui, elle a milité contre la loi interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public, défendu le burkini, et a participé à la « marche contre l’islamophobie », véritable manifestation islamiste. Elle a aussi publié un communiqué contre la loi Séparatisme le jour de l’assassinat de Samuel Paty et, enfin, pour rajouter au tristement ridicule, avait critiqué vertement la Lettre aux escrocs de l’islamophobie écrite par le dessinateur Charb, abattu au sein même de Charlie Hebdo en janvier 2015.

Cela s’apparenterait à une bouffonnerie. Au pire, à quelque reliquat des laïcards d’antan qui seraient presque attendrissants comme un ancêtre n’ayant jamais renoncé à ses vieilles lunes. Mais dans les faits, ils encombrent les tribunaux, s’en prennent à notre patrimoine et participent à la lente déconstruction de notre pays. Cette vieille gauche qu’on serait tenté de qualifier de Jurassic Park.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :