Musk boycotte Davos : le short du siècle – Edouard Husson – Courrier des stratèges

Scroll down to content
  • 30 décembre 2022

Les médias établis ne vous le diront jamais: c’est Elon Musk qui a décliné l’invitation qu’il avait reçue de se rendre au forum d’hiver de Davos, début 2023. Du coup, mauvais joueur, Klaus Schwab a décidé que Twitter ne ferait plus partie des réseaux sociaux référencés par le Forum. De quoi enclencher une spirale baissière pour Davos? 

Ceux qui sacrifient à la routine consistant à décrire Elon Musk comme un génie ont probablement raison, quoique pas forcément pour les raisons auxquelles ils pensent. « Inventeur » (en réalité : vendeur) de gadgets beaucoup trop chers pour constituer l’objet d’une production rentable, Musk est, en revanche, un investisseur de génie, inégalé dans l’art de percevoir et d’influencer les tendances des marchés. Or la bonne nouvelle du mois semble être que ce même Elon Musk a commencé à jouer Claude Schwab à la baisse. En annonçant qu’il avait décliné l’invitation reçue pour la sauterie oligarchique de Davos 2023, Musk a suscité l’ire de la philanthropie en bande organisée, qui a aussitôt déréférencé Twitter de la liste des réseaux sociaux partenaires de l’événement. Compte tenu du fait que – abstraction faite de toute considération de rentabilité – la Tesla semble être le seul des joujoux du Reset qui a l’air de devoir fonctionner au moins techniquement, c’est une assez mauvaise nouvelle pour le club des améliorateurs d’humanités.

Pas de Davos pour les amis de la liberté

Et en effet, abstraction faite de l’intérêt des relations d’affaires, on voit mal ce que le libertarien Musk, qui, à la tête de Twitter, se décrit comme un « absolutiste de la liberté d’expression » irait faire dans l’antre du communiste Klaus Schwab, ami de Xi Jiping, et dont le dernier ouvrage (The Great Narrative) insiste lourdement sur le danger que font planer les fake news sur « le progrès » – en d’autres termes : sur le danger que Twitter fait planer sur Davos. Cette saine mesure d’hygiène libertarienne que vient de prendre Musk, à vrai dire, on se demande surtout pourquoi elle n’a pas été plutôt prise il y a deux ans, et par le président Trump. Un mystère scellé de sept sceaux – l’un de ces sceaux pouvant d’ailleurs se trouver dans les carnets inédits de Jeffrey Epstein..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :