Royaume-Uni : des historiens accusent la BBC de vouloir « réécrire l’histoire » et de promouvoir un « agenda woke »

Scroll down to content

Outre-Manche, des universitaires dénoncent la partialité de la BBC dans ses documentaires historiques. Aux erreurs s’ajouteraient les oublis de faits essentiels, qui iraient toujours dans le sens d’une vision biaisée de l’Histoire. 

Par  valeursactuelles.com

Publié le 1 janvier 2023 VALEURS ACTUELLES

Illustration © Pixlr

Partager cet article sur FacebookTwitterLinkedIn

Historiquement, le logo de la BBC était perçu comme un gage de confiance, la certitude de se voir proposer un programme de qualité fondé sur une approche rationnelle des faits et une impartialité à toute épreuve. Malheureusement, il semblerait bien que cette époque soit révolue. En effet, un rapport de History Reclaimed, un collectif d’historiens britanniques, met en lumière de graves problèmes dans les récents documentaires historiques de la BBC. Si plusieurs programmes contiendraient des erreurs factuelles grossières, plus grave encore, ils présenteraient des interprétations biaisées qui ignoreraient des faits essentiels.

A LIRE 

“Woke Cuts” : la BBC va supprimer les éléments jugés racistes de ses vieux programmes

Les historiens citent plusieurs exemples d’analyses historiques problématiques, par exemple, la volonté de lancer ce qu’ils considèrent comme une « fatwa » contre Winston Churchill. Un ancien professeur d’histoire à l’Université d’Exeter, estime que la BBC avait « systématiquement échoué » à présenter une vision impartiale de la biographie de l’ancien premier ministre britannique.

De la même manière, le fait que plusieurs programmes de la BBC ne mentionnent pas le rôle des dirigeants africains dans l’acquisition et l’exportation d’esclaves, ni le rôle de la marine britannique dans la suppression du commerce d’esclaves d’autres nations européennes, est également problématique.

Un manque de diversité de points de vue

De manière générale, History Reclaimed fustige le fait que la BBC fasse régulièrement appel à des non-experts pour analyser des questions historiques importantes et complexes. Les historiens estiment que la BBC se focalise davantage sur la « diversité » de genre et ethnique que sur la diversité d’opinions. Comme l’indique le rapport, « on a presque l’impression que la BBC choisit des personnes à interviewer qui sont destinées à donner un point de vue particulier ».

Conséquence de ce manque d’impartialité, les programmes de la BBC renforcent des préjugés existants plutôt que de les réduire. La charte de la BBC souligne l’exigence d’impartialité, mais cette exigence est trop souvent ignorée, selon les historiens. En conséquence, ces derniers appellent la BBC à se doter d’un panel consultatif d’experts venant de tous bords, et ce, afin de renforcer la diversité de vue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :