Georges BENAILY. FRONT POPULAIRE

15/01/2023

OPINION. Réduit aux hoquets émotionnels sous le faux prétexte du respect de l’autre, le débat public ne fait que fausser la recherche d’une vérité partagée, indispensable au retour d’une certaine concorde nationale.

Le rabot idéologique

Dans d’innombrables domaines sévit ce que l’on peut appeler une inquisition plus ou moins douce nous sommant de ne pas « chercher plus loin », d’éloigner tout risque de contradictions, de nettoyer tout espace, physique comme mental afin de se prémunir du risque de penser autrement.

Ce « principe de précaution » se généralise à vue d’œil. Nous l’avons subi, bien entendu, lors de la crise covidienne, en acceptant jusqu’à l’absurde de nous claquemurer corps et âme, en signant nos propres autorisations de sortie du domicile pour pouvoir, comme dans la cour d’une prison, faire les cent pas sous surveillance. S’en est suivi le « sérum » de suspicion dilué dans la population, ainsi qu’un rappel de purification de tout élément perturbateur. Se prémunir de toute extériorité : aimer son prochain c’était ne pas l’approcher, s’en méfier, en le laissant parfois dépérir, comme dans les EHPAD. À partir de là, le camp du Bien (dixit Philippe Murray) allait se renforcer et élargir son influence jusqu’à pénétrer profondément nos esprits.

Cette « cleanitude » s’est trouvé des alliés parmi les chantres acharnés de « l’identité » en tant qu’idole incontestable, inviolable par toute « étrangeté » suspecte de venir la remplacer. D’autre part, le balancier de la binarité mentale se répand dans nombre de débats où le tiers pensant n’est plus que le tiers payant de la sauce alternative. Les deux termes impensés seront rivés à l’assignation de l’origine, renforçant ainsi un communautarisme étroit et castrateur. Le souci de la « conservation de la vie » a évacué celui du dépassement de soi, pour devenir une prophylaxie névrotique ne supportant pas la moindre souffrance.

Le point de vue du dominé s’est imposé comme étant le seul supposément respectable, puisque la responsabilité personnelle est remisée et remplacée par l’innocence des victimes. Affronter…

Contenu disponible gratuitement

56 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.Créer un compteSe connecter

J’en profite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :