À propos

Les Egyptiens disaient qu’un chat a 9 vies. J’ai pour ma part le sentiment d’en avoir vécu bien davantage : je n’ai en effet cessé de pratiquer une sorte de nomadisme privilégié du fait de ma naissance hors de France, puis de ma carrière au ministère des Affaires Etrangères. Je n’ai ni frère ni sœur, peu de relations suivies avec le reste de ma famille (l’éloignement permanent ne facilite pas la communication) et mes deux fils, suivant l’exemple de leurs parents nomades, se sont eux-mêmes établis aux antipodes.

Alors, j’avais envie de raconter.

Une envie dictée par ma conviction que ce qu’a vécu ma génération, avec tous ses aléas, aura été à tout prendre plus riche sur le plan humain que le futur de confusion et de formatage des consciences promis à nos successeurs. Une envie provoquée  par la constatation qu’au nom du nouvel « avenir radieux » promu par ceux qui ont un intérêt matériel et politique direct à l’abrutissement des foules, le savoir accumulé par les « anciens » est considéré comme un témoignage gênant.

Je proclame haut et fort que l’homme hors sol, l’homme multiculturel, interchangeable et sans racines ( dédifférencié, comme le dit René Girard), proposé par notre époque d’ignorance et de cupidité matérielle est le pire modèle jamais proposé à l’homme occidental. Avec pour seuls crédos l’autosatisfaction hédoniste (mais hautement surveillée) de Facebook  et l’internationalisme destructeur des adeptes naïfs de la gouvernance mondiale, ce modèle utopique nous enferme dans un présent médiocre, nous affaiblit pour l’avenir et nous ampute de nous-mêmes. L’homme universel n’est pas de ce monde et Prométhée s’est  mué en Frankenstein.

Soucieux de préserver mon droit à des opinions différentes de celles des « élites » auto-proclamées et refusant d’être soumis à la censure de moins en moins discrète pratiquée désormais par moult organismes privés ou publics, j’ai, pour pouvoir raconter, choisi WordPress, site payant, qui a jusqu’ici échappé à de tels abus. L’avenir dira.

On trouvera dans ces pages :

– Des impressions de voyage, des sortes de « mini-reportages » à l’emporte pièce, agrémentés de mes photos et d’illustrations diverses, mais en aucune façon des guides de tourisme.

– Quelques souvenirs et anecdotes personnelles ou professionnelles, illustrés ou non, drôles ou pas du tout, avec bien sûr la marge d’erreur du temps écoulé, mais toujours aussi fidèles que possible,

– Et enfin des photographies et ce que j’appelle mes  « images en liberté », des montages d’inspirations diverses, réalisés avec des bouts de photos, de papier, de peinture, des coups de ciseaux, de grandes oeuvres recyclées, bref un « tutti fruti »  dont la seule ambition est d’éveiller l’attention, de provoquer la réflexion ou de chatouiller la poésie.

Certains articles à contenu plus personnel, destinés à mes proches, ne sont accessibles que par un mot de passe. /.

*********************************************************************************

Une bonne adresse:  http://www.club-photo.fr