MEMORABILIA

Hommage douteux. Maxime Tandonnet.

On qualifiait parfois les gens du spectacle de « batteurs d’estrade ». En l’occurence, le batteur d’estrade n’est pas celui qu’on croit: « Bebel » avait une certaine noblesse populaire dans sa façon d’être, le « Grand Ratisseur » de voix est pitoyable.Artofus.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Aujourd’hui se déroulera « l’hommage national » à Jean-Paul Belmondo. Il faudrait quand même s’assurer de la volonté des personnalités célèbres avant de tels hommages. Nul ne sait ce qu’il en aurait pensé, mais de ce que l’on connaît de la personnalité de JP Belmondo, il n’est pas certain que la pompe nationale, les Invalides, le drapeau, la Marseillaise, le lyrisme et les discours eussent été vraiment dans son goût. Il était l’acteur de la gentillesse et de la simplicité populaire, pas de la pompe nationale. Contrairement à la plupart des stars actuelles spécialisées dans les leçons de moraline à tout va, lui ne portait pas de message, ne donnait de leçons à personne. Il n’avait pas d’autre ambition que de distraire, amuser, faire rêver… La recette de son succès, combinant le culte de la virilité, de l’humour et de l’audace sans peur est aux antipodes des valeurs dominantes actuelles. Sa simplicité…

Voir l’article original 118 mots de plus

One Reply to “Hommage douteux. Maxime Tandonnet.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :