MEMORABILIA

LA FUITE EN AVANT DE L’ALGÉRIE

Scroll down to content

Le pouvoir algérien a franchi un nouveau cap dans l’escalade isolationniste et paranoïaque qui le caractérise. Le 24 août, il a annoncé la rupture unilatérale de ses relations diplomatiques avec son voisin, le Maroc, et donc la fermeture de son ambassade à Rabat. Rappelons que la frontière entre les deux pays est fermée depuis 1994.

PartagePartager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur email

© Le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra / Capture d’écran Youtube

Pour comprendre l’origine de cette situation qui n’est pas sans conséquences sur la géopolitique de la France, il faut rappeler que le pouvoir algérien privilégie trois cibles pour flatter une partie significative de l’opinion publique algérienne : la France, accusée de ne pas avoir fait assez repentance sur la période coloniale, Israël, accusé d’être le bourreau du peuple palestinien et le Maroc. Le Maroc est mis en cause par le FLN au pouvoir depuis 1962 en Algérie dans trois dossiers : le conflit larvé dit du Sahara occidental, la défense de l’identité kabyle (c’est-à-dire berbère) et le rapprochement avec Israël.

Concernant le Sahara occidental (ou Sahara marocain), rappelons que l’Algérie n’a jamais accepté le retour dans le giron marocain des provinces du sud jadis colonisées par les Espagnols, récupérées à l’initiative du roi Hassan II après la mort de Franco. L’Algérie abrite ainsi sur son territoire une organisation sahraouie militaro-mafieuse, le Polisario, qu’elle finance avec la manne financière de l’exportation des hydrocarbures (dont le Maroc ne dispose pas). La Maroc a, ces dernières années, entreprit une politique significative de développement du Sahara dans le cadre d’une autonomie renforcée de ses provinces du sud. Il ne reste plus juridiquement pour lui qu’à obtenir le règlement définitif de la question par l’ONU, ce que souhaitent visiblement les États-Unis.

Lire aussi : Un sultan faux consultant et insultant

Sur la question berbère, il est clair que la reconnaissance des droits de ces populations non-arabophones n’est pas un problème au Maroc dont la monarchie fédérative a pu intégrer cette culture originale avec beaucoup plus d’aisance que la République algérienne confrontée à des émeutes régulières en Kabylie. L’Algérie ne supporte plus que le Maroc réaffirme régulièrement son attention aux droits culturels des berbérophones de l’ensemble de la région. Une partie du pouvoir algérien a en conséquence été jusqu’à accuser le Maroc d’avoir contribué aux dramatiques feux de forêt qui ont touché la Kabylie !

Enfin, le rapprochement du Maroc avec Israël a agacé Alger car la cause palestinienne et l’antisionisme sont parmi les principaux moteurs du régime. Quiconque a flâné dans une librairie d’Alger sait que la littérature antisioniste voire antisémite y est visible et disponible. Au contraire, le Maroc se flatte d’avoir conservé une présence juive ancestrale significative sur son sol, estimée aujourd’hui à près de 3 000 personnes. Le développement de la coopération culturelle, diplomatique et scientifique entre le Maroc et Israël ces derniers mois est donc ouvertement reproché par Alger à Rabat.

Cet été, le Roi du Maroc a entrepris de faire baisser la température diplomatique régionale, d’une part en tendant publiquement la main à l’Algérie pour une résolution des différends entre les deux pays, mais d’autre part en dialoguant avec l’Espagne pour dissiper les tensions récentes crées par la politique extérieure du gouvernement socialiste espagnol. Force est de constater que, si les discussions avec Madrid semblent avoir été fructueuses, la situation avec l’Algérie est complètement bloquée. Il faut désormais espérer que la France, très bienveillante à l’égard du gouvernement algérien, tienne compte du raidissement inquiétant d’Alger dans son appréciation de la situation au Maghreb.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :