Après une incroyable série de dégradations : les églises sont-elles protégées ?

Scroll down to content

Jean Bexon 17 janvier 2022 BOULEVARD VOLTAIRE

127      Imprimer, enregistrer en PDF ou envoyer cet article

Jeudi dernier, Gérald Darmanin a annoncé qu’il dégageait quatre millions d’euros pour la protection des lieux de culte. Le ministre de l’Intérieur s’est rendu en Seine-Saint-Denis pour visiter Saint-Germain-l’Auxerrois, qui fait partie des trois églises vandalisées dans le 93 en seulement cinq jours. Son déplacement répondait à une urgence : stopper les dégradations en série sur les lieux de culte catholique. Nous avons recensé, pour ce début d’année, les profanations ou vandalismes d’églises catholiques, pour mesurer la gravité de la situation.

Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier – Creutzwald
Des vandales pulvérisent avec des pétards la boîte au lettre et un volet du presbytère de l’église de Creutzwald. L’ange quêteur de l’église de la Sainte-Croix est décapité et évidé de ses menues monnaies. Depuis cet incident, l’église est fermée au public, excepté aux horaires des offices.

1er janvier – Poitiers
Deux hommes brisent une statue du Sacré-Cœur de Jésus en la faisant tomber. Mesurant un mètre, la sculpture se trouvait dans la niche d’une chapelle latérale de l’église Saint-Porchaire.

Dans la nuit du 1er janvier au 2 janvier – Genouilly 
Des cambrioleurs, probablement à l’aide d’un pied-de-biche, entrent par effraction dans l’église Saint-Symphorien. Ils arrachent le tronc scellé au mur pour le voler. Ils dérobent un ostensoir puis fracturent le tabernacle, emportant deux ciboires remplis d’hosties consacrées.

5 janvier – Saint-Denis 
Un individu en survêtement, originaire de Guyane, entre dans la basilique cathédrale de Saint-Denis, armé d’une grande barre de métal. Craignant légitimement pour son intégrité physique, le personnel de sécurité de la nécropole des rois de France ne peut intervenir. L’individu brise des vitrines et éclate deux statuettes de la crèche. Il se dirige ensuite vers des sculptures peintes du XIXe siècle positionnées autour des chapelles. L’évêque saint Denis, projeté sur le sol, est décapité. Sainte Geneviève perd son bras droit. Saint Antoine est criblé d’entailles.

6 janvier – Poitiers
Un ou plusieurs vandales décapitent six statues. La tête du Petit Jésus est notamment séparée de son corps dans la crèche de l’église Sainte-Thérèse.

7 janvier – Vitry-sur-Seine 
Des individus fracturent une porte pour entrer dans l’église Saint-Germain. Ils pillent trois des quatre troncs. Il brise la porte vitrée du bureau d’accueil. Les profanateurs s’emparent du ciboire contenant les hosties consacrées ainsi que du calice après s’en être pris au tabernacle.

8 janvier – Strasbourg 
Un individu a renversé la statue de la vierge de l’église Saint-Pierre-le-Vieux, fracturant son visage.

Entre le 8 et 9 janvier – Paray-le-Monial 
Un ou plusieurs individus pénètrent dans la basilique du Sacré-Cœur. Ils soulèvent le globe en verre après avoir franchi la barrière et s’emparent de la relique de Jean-Paul II.

Dans la nuit du 9 au 10 janvier – Romainville 
Des malfaiteurs arrachent un tronc, fracturent le tabernacle, dérobent le matériel de sonorisation et pillent les vases sacrés de la sacristie de l’église Saint-Germain-l’Auxerrois.

Dans la nuit du 9 au 10 Janvier – Bondy 
Des profanateurs ont dérobé la grande hostie de l’ostensoir. Ils ont cassé un vitrail, fracturé le tabernacle pour voler les ciboires et les saintes espèces. Ils ont par ailleurs saccagé la sacristie et emporté l’ordinateur portable du vicaire. Avec une scie sauteuse, ils ont découpé le tronc des offrandes.

Samedi 15 janvier – Paris 12e arrondissement 
Des cambrioleurs entrent par effraction en pleine journée dans l’église du Saint-Esprit pour dérober un écran plat situé à deux mètres de hauteur. Ils auraient utilisé une échelle. Ils ont, par ailleurs, fracturé une porte menant vers une salle vide.

Dimanche 16 janvier – Paris 12e arrondissement
Lors de la messe de 11 h, messe pour les enfants, un individu reçoit la communion sur la main. Il élève ensuite l’hostie avec sa main droite devant le vicaire pour la réduire en miettes, en prononçant une parole que nul n’a pu retranscrire.

https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=bvoltaire&dnt=false&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3NwYWNlX2NhcmQiOnsiYnVja2V0Ijoib2ZmIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1483123289459470339&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.bvoltaire.fr%2Fapres-une-incroyable-serie-de-degradations-les-eglises-sont-elles-protegees%2F&sessionId=2330181839781c0295bfe52f818dd2acddc6c1b9&siteScreenName=bvoltaire&theme=light&widgetsVersion=86e9194f%3A1641882287124&width=550px


Sur la vingtaine de personnes qui ont sévi en ce tout début d’année, seul un individu a été interpellé par la police. Il est suspecté d’actes de vandalisme sur la basilique Saint-Denis et est en attente d’un procès qui devrait se tenir le 24 février prochain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :